Forum de NolifeForum de Nolife
  Forum de Nolife
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Précédent   Forum de Nolife > Discussion > Ciné

Ciné Dernières sorties et films cultes

Affichage des résultats du sondage: vos films les plus attendus au 1er trimestre 2012 :
J.Edgar 10 4,29%
Millenium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes 11 4,72%
Sherlock Holmes 2 : Jeu d'Ombres 17 7,30%
Cheval de Guerre 1 0,43%
John Carter 6 2,58%
Battleship 6 2,58%
The Avengers 92 39,48%
Dark Shadows 10 4,29%
Prometheus 64 27,47%
Sur la piste du Marsupilami 16 6,87%
Votants: 233. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 30/08/2015, 02h32   #13451
Kuga-P
r.miller
 
Avatar de Kuga-P
 
Date d'inscription: mai 2010
Localisation: Paris
Messages: 4 908
Par défaut

J'aime beaucoup Dead Again. Branagh était en forme artistiquement a cette période la. La BO est sublime avec des morceaux de Rachmaninov.
__________________
Loneliness has followed me my whole life. Everywhere.
In bars, in cars, sidewalks, stores, everywhere.
There's no escape. I'm God's lonely man.
Kuga-P est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2015, 12h36   #13452
Ray
Vieux d'la vieille
 
Avatar de Ray
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Longjumeau
Messages: 6 958
Par défaut

Citation:
Envoyé par jeje829 Voir le message
En fait je n'en vois presque pas. Il y a les sympathiques Midnight Meat Train où encore Mimic, mais c'est pas non plus renversant. Seul le livre Métro 2033 et dans une moindre mesure sa suite arrivent à étancher ma soif de mystères du métro.
Tu à lut la nouvelle de Clive Baker dont est issue Midnight Meat Train ?
Car au final elle n'a pas grand chose à voir avec le film et est plutôt intéressante. Bon elle se concentre moins sur le métro que la ville par contre.
Après j'ai bien aimé le film (même si certains trucs inexpliqué aurais pu être retiré du film pour le rendre plus digeste.

Autant j'ai adoré Metro 2033, autant j'ai vraiment été très déçu par sa suite. Principalement parce qu'elle détruit clairement toutes les ambigüités (au point que je me me suis demandé si celles présentes dans le premier tome n'étaient pas dues au traducteur après avoir lut le second) qui rendais cet univers passionnant.

Par contre il est vrai que trop peut de film utilisent correctement les mystère du métro. Il y a Subway que tu n'a pas cité (certes c'est pas du fantastique mais l'idée est intéressante).
__________________
"I have a beam !" (R-9a Arrowhead, warning the Bydo Empire's masses, July 1987)

Le petit blog auquel je participe :
http://insert-coins-for-continue.over-blog.com/
Ray est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2015, 13h55   #13453
jeje829
Echo céleste
 
Avatar de jeje829
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Strasbourg
Messages: 26 708
Envoyer un message via Skype™ à jeje829
Par défaut

Je l'ai lue mais il y a des années. Il faudrait que je me refasse du Barker, tiens.

JFK (JFK, Oliver Stone, 1991):

L'enquête de Jim Garrison sur le meurtre de Kennedy. Au vu du titre, je suis déjà bien content de ne pas avoir affaire à un biopic, genre qui commence à me fatiguer. Non, nous avons ici une véritable enquête de presque 3h30 en version director's cut où Oliver Stone explore la thèse du complot dans le meurtre du président. Forcément c'est un film très engagé, Oliver Strone prônant à fond la carte du complot. Le film oscillant entre mise en scène et véritables documents, nous avons presque l'impression de suivre un documentaire. Et on peut dire que ça fait réfléchir, tant Stone remet tout en cause avec efficacité, de manière méthodique. Les certitudes vacillent, que ce soit dans le film où pour le téléspectateur, et le film donne une irrépressible envie de se renseigner directement à la fin du visionnage. Le casting est de choix, avec une mention spéciale à Kevin Costner, absolument magique, qui nous sert un plaidoyer d’exception. Un film absolument génial, certes (très) long mais passionnant, et par certains côtés important.
__________________
N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Don't Blink. Blink and you're dead. Don't turn your back. Don't look away. And don't Blink. Good Luck.
jeje829 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/09/2015, 15h32   #13454
Nabmed
Vieux d'la vieille
 
Avatar de Nabmed
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Morbihan (Bretagne)
Messages: 8 007
Par défaut

Hunger Games : L'Embrasement :

Ce 2e épisode est fort similaire au 1er, à part le fait que l'on voit la face cachée du Capitole qui veut profiter du nouveau statut iconique de Katniss, pour contrôler la population par la terreur en multipliant, les propagandes (très inspirées du Nazisme ou du Communisme (celui des Russes et des Coréens du Nord)) les flagellations et les exécutions.
Bien entendu, Katniss n'en fait encore une fois qu'à sa tête et se voit contraint de participer aux Jeux de l'Expiation.

Grosso modo, on retrouve les mêmes éléments que dans le 1er long métrage. Surtout qu'il y a ce cliché assez énervant
le texte :

où durant les Jeux, on voit que les équipes présentées à la fois comme des Rockstars et comme des professionnels, ne sont en fait qu'au même niveau que Katniss et de son partenaire.

Rien qu'aux premiers pièges, les équipes sont déjà aux fraises.


Bref je trouve cette suite assez moyenne, bien qu'indispensable pour suivre la trilogie.


Blindness :

Un excellent film d'anticipation et de SF (réalisé par Fernando Meirelles) provenant d'un roman portugais de José Saramago.

L'histoire est celle d'une épidémie de cécité qui touche au fur et à mesure, une grande partie de l'humanité, avec les gouvernements qui ne trouvent rien de mieux à faire que de parquer les malades par centaines dans des hôpitaux (qui se transforment rapidement en vrais dépotoirs suite au trop grand nombre de personnes devenues aveugles) pour mieux les ignorer avec aussi, les militaires qui attirent les malades pour les éliminer par jeu.

L'intrigue se concentre surtout autour d'une jeune femme non atteinte par le virus et qui va tout faire pour sauvegarder le peu d'humanité et d'espoir de ses proches et de quelques amis.

Malgré ce que certaines critiques disent sur ce long métrage, je trouve pas Blindness si irréaliste que cela, la plupart des gens ayant tendance à paniquer sévère quand ils sont confrontés à une situation qu'ils ne comprennent et ne maîtrisent vraiment pas. Il n'y a qu'à se rappeler des récents virus (la grippe H5N1 et Ebola) qui ont affolés les médias et les gouvernements.

Enfin les acteurs sont formidables, le fait que le réalisateur ait rendu le film aussi blanc et flou que possible pour rendre l'immersion plus directe et accessible pour le téléspectateur et l'agréable musique, font de Blindness un film à la fois dérangeant et très réaliste mais avec quelques touches de réconfort et d'espoir.


42 :

Un très bon biopic sur les débuts de carrière du célèbre joueur de baseball afro américain Jackie Robinson en 1946.

On suit l'histoire de ce joueur recruté par un dirigeant de club se liguant contre la politique raciale en voulant intégrant un afro dans une équipe de blancs, pour anticiper l'amélioration du sport et les profits d'argent. Tout en demandant de ne pas céder face aux injustices, au racisme, aux gestes anti-sportifs et aux menaces de mort que Jackie aura à supporter.

Au casting, Harrison Ford est impressionnant, de même que Chadwick Boseman bien parti pour succéder aux grandes stars afro américaines (W.Smith, S.L Jackson, D. Washington, D. Glover, ect), les autres acteurs sont aussi très bons.

Le reste est tout aussi excellent, mais malgré les efforts de ces personnes (Martin Luther King, Jackie Robinson, Malcom X, ...) qui se sont battus pour faire reconnaitre les mêmes droits pour tout le monde, les injustices et le racisme anti afro américain sévissent toujours aux USA.
__________________
C'est quelque chose qui me deplait pas.
Nabmed est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/09/2015, 13h22   #13455
diez979
Véritable ancien
 
Avatar de diez979
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Neverland (ou paris...)
Messages: 3 244
Envoyer un message via MSN à diez979
Par défaut

J'ai également beaucoup aimé Blindness. Je dirai que le film est plus credible dans sa narration que réaliste.

---

ANTIGANG

Benjamin Rocher c'est l'anticonformiste naissant du cinéma français. Après son co-délire zombie à la mode Cornetto avec le jouissif et décalé Goal of the dead, le réalisateur semble vouloir continuer son apprentissage dans le cinéma de genre. Il revient aujourd'hui avec son projet le plus ambitieux. Antigang n'est ni Bad boys, ni L'arme fatale, oublions cette campagne promo qui dessert plus un long-métrage généreux qu'autre chose.

En terme de trame narrative, il n'y a pas plus classique qu'Antigang; une section spéciale de la police traque des criminels. C'est sa dérision, son Alban Lenoir crédible, excellent et drôle, son Jean Reno vieillissant et charismatique (oui, oui !), son action décomplexée qui en font un super moment de cinéma. Un moment "Nutella" comme dirait l'autre filmé avec panache.

Jean Reno joue dans ce film un flic vieillissant en fin de carrière. La présence du personnage d'Alban Lenoir est là pour assurer la transition et ainsi offrir un beau vrai duo au cinéma hexagonal. Alban Lenoir plus connu du public geek, se révèle définitivement aux yeux de tous avec ce rôle et celui qu'il a composé pour Un français de Diastème.

Le genre de projet qui mérite incontestablement une meilleure exposition et des critiques pros' moins coincées du derche dès que le cinéma français s'aventure autre part. Oui, les moyens techniques ne sont pas énormes, mais le résultat impose le respect notamment pour cette superbe séquence d'action mêlant poursuites et fusillades !

---

DHEEPAN

Durant sa première heure, le film de Jacques Audiard se revendique réaliste et humain. Il dépeint la reconstruction d'une fausse famille réfugiée de guerre en France. Avec beaucoup de bienveillance pour ses trois personnages, le réalisateur mature fait évoluer le récit en n'oubliant cependant pas de raconter la réalité de certaines zones à risques dans notre pays. L'émotion croissante est valorisée par une superbe mise en scène et des acteurs spontanés et vrais.

Vient ensuite une seconde partie excessive, malhonnête (?) et improbable. Le metteur en scène pète un plomb et transforme son excellent drame en une décadente vision apocalyptique des cités pour en conclure sur un film de guerre hors sujet.

Je vais me risquer à une comparaison foireuse pour bien faire comprendre le déboulonnage du gars. Dheepan, c'est dans sa seconde moitié, Banlieue 13 et From Paris with love (Pierre Morel) en plus sombre, mais tout autant cliché et dégradant. Les problèmes des cités étaient parfaitement mis en avant (du moins mieux amenés) en début de métrage pour en rajouter une couche mensongère dans sa suite. D'autant que rappelons le, le film se veut réaliste dixit ses thématiques, son traitement du premier acte et cette volonté affichée de faire authentique (acteur, cadre, réalisation, ...)

Dheepan se décompose en même temps qu'il en rajoute des containers. La chronique sociale se transforme en produit sensationnaliste et du spectaculaire pour développer l'empathie du spectateur envers ses personnages... de "grand cru 2015" il passe à "thriller pour les nuls" jusqu'à cette dernière séquence qui marque une nouvelle rupture absurde que vous aurez le plaisir de découvrir en allant voir l'une des palmes d'or les plus immérité de l'histoire du festival.

Qu'est-il donc arrivé au réalisateur d'Un prophète ? On se demande malgré tout si le projet ne serait pas plus extrêmement maladroit que malhonnête.
__________________
- Sinon !
- Sinon quoi ?
- Exactement !
diez979 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux Hier, 16h36   #13456
Nabmed
Vieux d'la vieille
 
Avatar de Nabmed
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Morbihan (Bretagne)
Messages: 8 007
Par défaut

Mea Culpa :

Un bon thriller français de Fred Carayé avec Vincent Lindon.

L'histoire est celle d'un policier (Simon joué par Vincent) et de son fils qui en rentrant d'une mission, cause un grave accident de la route faisant 2 victimes. 6 ans plus tard, Simon dont l'incident a laissé beaucoup de traces, doit protéger son jeune fils de 9 ans, témoin d'un règlement de compte entre des malfrats.

Bien que classique, l'intrigue ou plutôt le rythme est bien maîtrisé par Carayé qui a compris comment éviter les mauvaises habitudes françaises (15-30 min de divertissement pour une bonne heure de somnolence et les scènes érotiques).

Vincent Lindon bien que peu habitué au thriller s'en tire bien, de même que Gilles Lellouche et les autres acteurs et actrices.

Après ce n'est pas la grosse claque comme indiqué sur le verso du DVD, mais c'est un bon film à regarder.
__________________
C'est quelque chose qui me deplait pas.
Nabmed est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux Hier, 18h07   #13457
Ashka
Staff
 
Avatar de Ashka
 
Date d'inscription: janvier 2008
Messages: 2 914
Par défaut

Citation:
Envoyé par Nabmed Voir le message
Mea Culpa :

Un bon thriller français de Fred Cavayé avec Vincent Lindon.
Fixed.

De toute façon, les trois films de Cavayé sont à voir. Des excellents moments passés devant Pour Elle, A Bout Portant et Mea Culpa.
__________________
You either die a hero, or you live long enough to see yourself become the villain!!!


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.


@jonathanacasses
Ashka est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux Hier, 23h24   #13458
diez979
Véritable ancien
 
Avatar de diez979
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Neverland (ou paris...)
Messages: 3 244
Envoyer un message via MSN à diez979
Par défaut

J'adore les deux premiers, le dernier reste un moment passable sans égale l'efficacité des précédents.
__________________
- Sinon !
- Sinon quoi ?
- Exactement !
diez979 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h48.


Powered by vBulletin® Version 3.7.2
Copyright ©2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone