Forum de NolifeForum de Nolife
  Forum de Nolife
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Précédent   Forum de Nolife > Discussion > Ciné

Ciné Dernières sorties et films cultes

Affichage des résultats du sondage: Vos films les plus attendus en 2016
Batman vs Superman 20 24,10%
Captain America : Civil War 28 33,73%
Les Animaux Fantastiques 9 10,84%
Deadpool 40 48,19%
Star Wars Rogue 26 31,33%
SOS Fantomes 3 11 13,25%
Warcraft 13 15,66%
Star Trek : Sans Limite 7 8,43%
Assassin's Creed 4 4,82%
X-Men : Apocalypse 17 20,48%
Le Monde de Dory 3 3,61%
Suicide Squad 15 18,07%
Vaiana, la légende du bout du monde 3 3,61%
Kung-Fu Panda 3 7 8,43%
Dr Strange 29 34,94%
Kimi no na wa 5 6,02%
Le Bon Gros Geant 6 7,23%
Gods Of Egypt 3 3,61%
Sondage à choix multiple Votants: 83. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 06/02/2016, 13h14   #14301
jeje829
Echo céleste
 
Avatar de jeje829
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Strasbourg
Messages: 28 491
Envoyer un message via Skype™ à jeje829
Par défaut

Trainspotting (Dany Boyle, 1996):

Soyons honnête, j'ai presque uniquement regardé ce film à cause de Boyle, qui est un réalisateur génial. Mais le sujet ne me parle pas, je ne me sens pas concerné et l'identification aux personnages ne marche pas sur moi, tant j'ai vécu dans un milieu différent. Nous sommes donc en Écosse, en pleine période de crise, et nous suivons une bande de potes junkies dans leur histoire, alternant entre tentatives de sevrage, rechutes et trips héroïnomane. Boyle nous montre ses personnages tels qu'ils sont, humain, pas spécialement gentils, vivant une vie vide de sens, mais arrive à en dégager une forte sympathie. Autre coup de génie, ici le réalisateur ne pose pas de réel jugement. Pas de morale. Boyle à l'intelligence de tout nous montrer sous le spectre de la vision du personnage principal, joué par un Ewan McGregor merveilleux. Le point de vu change donc en fonction des états d'âmes et des choix du personnage, alternant entre lucidité sur sa condition de drogué, trip hallucinogène, coups foireux et tentatives d'avoir une vie certes ennuyeuse, mais normale. Le film est assez drôle, de cet humour des films qui traient de sujets sérieux, mais n'hésite pas à montrer des passages très dur. Rajoutons à cela une brochette d'acteurs remarquables, une BO qui a de quoi rentrer dans la légende (Lou Reed, Iggy Pop, Blur et j'en passe), l'art et la manière qu'a Boyle de filmer, et nous tombons sur un film qui mérite sont statut de culte.
__________________
N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Don't Blink. Blink and you're dead. Don't turn your back. Don't look away. And don't Blink. Good Luck.
jeje829 est connecté maintenant   Réponse avec citation
Vieux 06/02/2016, 14h38   #14302
fahrenheit451
Banni
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 925
Par défaut

Citation:
Envoyé par julius81 Voir le message
Yep, j'y suis allé. Et pourtant je ne suis pas familier avec les mondes d'Ankama.
Dofus livre 1 est une très bonne surprise selon moi. pas parfait, il y a des trucs qui m'ont laissé un peu perplexe, mais c'est propre visuellement, bien animé, belles musiques et pas mal de péripéties. Rien que pour certains combats, ça vaut son billet. Et aussi, c'est beaucoup moins naïf que ça en a l'air.
Mais ça, apparemment, chez Première, Le Parisien et Télérama, on ne semble pas l'avoir compris. Leurs critiques négatives sans arguments m'ont valu plusieurs facepalm. Enfin le jour où Première redeviendra crédible dans ses critiques, faites-moi signe.

D'accord. Merci.
fahrenheit451 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2016, 16h55   #14303
Nabmed
Vieux d'la vieille
 
Avatar de Nabmed
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Morbihan (Bretagne)
Messages: 8 920
Par défaut

Les 4 Fantastiques :

"Les 4 Fantastiques nous protègent du mal sans savoir que le mal, c'est la Fox "

Quel intérêt de rebouter la franchise si c'est pour nous servir un blockbuster du pauvre ?

L'intrigue est trop classique, c'est du déjà et revu sans la moindre surprise.

Niveau casting, même si cela n'affecte pas tant que cela l'oeuvre originale, Milles Teller est trop jeune pour incarner Mr Fantastic, de même que Jamie Bell. Le reste sauve juste les meubles (pour ce qu'il y a à sauver ).

Bref et sans rentrer dans les détails, c'est une totale perte de temps et c'est même pas assez bon pour servir de somnifère.


Vice Versa :

Un bon et agréable Pixar

On suit à l'intérieur du cerveau d'une petite fille (Riley) qui deviendra assez rapidement une adolescente, ses 5 émotions (Joie, Tristesse, Peur, Dégoût et Colère) qui s'occupent de la maintenir aussi stable et équilibrée que possible. Mais en voulant protéger Riley lors de son 1er jour dans sa nouvelle école, Joie disparaît en même temps que Tristesse, de la partie centrale de l'esprit de la jeune fille et atterrissent dans les coins les plus reculés tout en emportant les souvenirs essentiels de Riley. Laissant le contrôle à Colère, Dégoût et Peur.

C'est le plus touchant, poétique, original et réaliste des films d'animation Pixar, mais je le trouve moins bon que Les Nouveaux Héros tout en étant beaucoup trop gentil.

En outre, Joie est trop au centre de l'intrigue comparé aux autres émotions et à Riley et sa famille. C'est dommage car les autres émotions (aussi bien celle de la jeune fille, de son père et des animaux) ont largement plus de potentiel et d'intérêts.

Je n'aurais aucun mal à conseiller Vice Versa pour les plus jeunes enfants et pour le cadre familial, mais pour les autres, cela sera plus difficile et peut paraître trop enfantin.
__________________
C'est quelque chose qui me deplait pas.
Nabmed est connecté maintenant   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2016, 18h26   #14304
Ray
Vieux d'la vieille
 
Avatar de Ray
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Longjumeau
Messages: 8 155
Par défaut

Anomalisa :

Alors autant le dire la bande-annonce ne nous vend pas ce que le film est.
Bref attendez vous à sortir un tantinet déprimé après l'avoir vu.
Mais sinon j'ai trouvé ça très bon.
Ce que j'aime le plus c'est que aucun choix de réalisation (comme l'utilisation de figurine en stop-motion, le début du film très lent voire chiant ou le choix très particulier des voix des personnages) n'est innocent et tous servent le propos du film.
Bref ce que l'on est en droit d'espérer d'un film de Charlie Kaufman.
Par contre au ciné où j'étais il y a des parents qui avaient emmené leur gosse et ce n'est clairement pas un film pour eux, mince mais quand en France les gens comprendront qu'animation ne veut pas dire film pour enfant...
Les pauvres ils ont du se faire chier. Bon heureusement une certaine scène à poussé les parents à sortir de la salle avec leurs gosses.
L'animation est exemplaire, et la mise en scène vraiment impressionnante (il y a des "plan-séquences" (je met des guillemets car techniquement c'est du stop motion, mais visuellement c'est l'impression que l'on a) vraiment magnifiques.

Bon le reste de ce dont j'ai envie de parler est en zone spoiler :

le texte :
Le fait qu'il n'y ai qu'une voix pour tout les personnage à part Lisa et Michael est assez perturbant au début, mais ça permet une scène horriblement dure, quand Lisa deviens quelconque à son tour dans l'esprit de Michael. J'ai trouvé cette idée vraiment géniale.

J'ai aussi été particulièrement touché par la scène de sexe, sans doute l'une des plus réaliste que j'ai pu voir au cinéma, très tendres mais sans tomber dans les niaiseries auxquelles on a le droit d'habitude.
A noter certaines personnes ont eux des rires nerveux lors de cette scène, sans doute perturbé par le fait de voire des figurines faire ça.

Je trouve ça dingue que pour voir une scène de sexe crédible au cinéma il faut aller voir un film d'animation.


Bref si la tentative de remise en question d'un cinquantenaire vous intéresse, c'est un film à voir.

EDIT :

Après quelques recherches sur le net pour voir comment les critiques avaient reçu ce film, je suis tombé sur cet article qui m'a montré que ce film était encore plus profond que je ne le pensais. Attention par contre ça spoile sévère :

http://www.lesinrocks.com/cinema/fil...che/anomalisa/
__________________
"I have a beam !" (R-9a Arrowhead, warning the Bydo Empire's masses, July 1987)

Le petit blog auquel je participe :
http://insert-coins-for-continue.over-blog.com/

Dernière modification par Ray ; 07/02/2016 à 18h49..
Ray est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2016, 18h51   #14305
jeje829
Echo céleste
 
Avatar de jeje829
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Strasbourg
Messages: 28 491
Envoyer un message via Skype™ à jeje829
Par défaut

Le Doulos (Jean-Pierre Melville, 1962):

Et voilà le deuxième film de Melville que je vois. Mais contrairement à L'Armée des Ombres, ici c'est un genre qui me plait bien: le film noir. Et on peut dire qu'en reprenant nombre des codes du genre côté américain, Melville a fort bien réussi son coup, et ça nous frappe dès la scène d'introduction, absolument magnifique. Le doulos, c'est le chapeau en argot, mais aussi un moyen qu'ont les flics d'appeler les indicateurs. Trenchcoat et décors urbains, tantôt crasseux tantôt plus chics sont de mise ici, le tout servit par d’excellents acteurs, de vraies gueules, avec un encore jeune Belmondo en tête d'affiche. Melville joue intelligemment des différentes ambiances, alternant entre passages de jours et de nuits, toujours avec un excellant éclairage. Sans parler du noir et blanc, qui donne ce cachet inimitable, parfait pour du film noir. Le scénario est très sympa, laissant la place à quelques surprises mais toujours de manière crédible. Un excellant film noir comme les français savaient aussi les faire.
__________________
N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Don't Blink. Blink and you're dead. Don't turn your back. Don't look away. And don't Blink. Good Luck.

Dernière modification par jeje829 ; 07/02/2016 à 18h54..
jeje829 est connecté maintenant   Réponse avec citation
Vieux 07/02/2016, 22h27   #14306
Lilinette
Ancien
 
Avatar de Lilinette
 
Date d'inscription: mars 2008
Messages: 581
Par défaut

Vu Tout en haut du monde, superbe ! Toute la petite famille a apprécié, pour des raisons différentes. Age minimum je conseillerais 6-7 ans, mais les adultes ne se sont pas ennuyés, loin de là
Le style graphique est réussi et original, très expressif dans les compositions et couleurs. Par contre coté animation il ne faut pas s'attendre à du super fluide, c'est pas trop le budget. Par exemple ça n'a rien à voir avec ce que j'ai pu voir de Dofus dans sa bande annonce, qui m'intéresse aussi.
Je craignais une histoire trop mièvre et heureusement non, c'est bien traité. Le récit et les personnage sont intéressants, de la poésie mais pas trop, de l'aventure et des étendues glacées (par ce temps c'est de saison héhé).

Cette fiction m'a rappelé un film docu appelé Le Vol de l'aigle que j'ai vu il y a pas mal d'années, sur l'expédition en montgolfière de 1897 pour atteindre le pôle qui a vraiment eu lieu... oui, en montgolfière ! Il fallait avoir un certain mélange de courage et de folie sans doute.

Dernière modification par Lilinette ; 09/02/2016 à 07h47.. Motif: typos
Lilinette est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2016, 12h04   #14307
diez979
Véritable ancien
 
Avatar de diez979
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Neverland (ou paris...)
Messages: 3 717
Envoyer un message via MSN à diez979
Par défaut

Ray> Relativement du même avis. Je n'en ressort cependant pas déprimé, l'intelligent du récit ayant réussit à éviter ce côté fataliste du récit. Je ne suis pas forcement fan des histoires qui se méritent. Je veux dire par là que pour apprécier le film, le spectateur doit subir la monotonie de la premiere partie. Je regrette ainsi que les metteurs en scène n'aient pas réussit à rendre cela plus interessant aux yeux du spectateur.

Anomalisa est très déroutant, l'histoire malmène avec tendresse le(s) personnage (s) comme le spedtateut spectateur, la frontière entre la réalité, la fiction et la psychose est mince et permet à l'oeuvre de largement se différencier des films independants US qu'on mange habituellement.

L'animation choisit pour raconter cette aventure n'a rien d'une esbrouffe pompeuse comme on pouvait le craindre. Le style sert pertinement et constamment le propos mélancolique et encore une fois réaliste du long-métrage. De belles idées visuelles comme celle des masques, pareil pour les voix, sans en dire plus.

Un film très intéressant sur un homme légèrement dépassé par ses désirs et qui détruit tout ce qu'il aime. Une personnage égocentrique, mais terriblement touchant pour qui la vie monotone n'est pas une finalité. Il faut que je le revois, certaines choses m'ont échappé. Je n'ose pas en dire plus sous peine de gâcher certaines choses.

---

Lilinette> Un beau film pour ma part aussi. Comme pour Anomalisa, la mise en place est un peu trop laborieuse dans le sens où il faut attendre que l'héroïne prennent les choses en main pour enfin lancer l'aventure.

C'est une nouvelle perle de l'animation qui, malheureusement, souffre d'une exploitation limitée dans nos salles. C'est pourtant le genre de film familial intelligent qui développe diverses aventures, une héroïne qui va grandir, ... sans tomber dans le piege de l'humour pipi caca là uniquement pour accrocher les gosses.

Non, ici il y a des choses à apprendre et à vivre. Il y a un voyage dangereux et entraînant. Le tout est superbement enveloppé par une technique d'animation de toute beauté. Chaque plan est un tableau vivant et coloré parfait pour nous immerger pleinement dans cette univers glacial et plein d'espoir.

---

Dofus-Livre 1

Le film en lui même est trés intéressant et propose une histoire de fantasy médiéval (un truc dans le genre) plutôt ambitieuse. Cependant, techniquement Dofus accuse un retard considérable dans ce que l'animation , notamment française, propose aujourd'hui pour le cinéma.

Au détour de certains combats ou plans on s'étonne d'en prendre plein les yeux grâce à une mise en scène frénétique, des personnages aux mouvements fluide et dynamiques, mais trop souvent ces éléments laissent place à des choses loin de suffire pour un projet aussi ambitieux. Les personnages font trop souvent plat dans des décors mal animés, voir pas du tout.

Cette sensation du personnage plat superposé sur le décor plat ne fonctionne pas. Rarement nous avons la sensation de profondeur dans les paysages. Les fonds sont sans vie, les animations maladroites... d'autant que quand ça bouge, notamment lors des combats donc, c'est assez impressionnant.

Pourtant, la narration réussit, quand elle prend enfin son envol et ne se concentre pas sur des gags sans intérêt, à donner de l'ampleur à un récit au potentiel énorme. La classique histoire de l'orphelin élu qui sauvera son peuple est joliment exploitée avec des héros haut en couleur, le tout imprégné d'une bande originale épique comme on a pas l'habitude d'en entendre par chez nous.

Pour les lourdes maladresses et faiblesses techniques je pense qu'il y a moyen de faire mieux, de revoir les ambitions à la hausse et de donner aux dessins une vraie âme, ce dont ils manquent cruellement. Pour l'audace et la singularité du projet je salue volontiers et avec fierté les studios Ankama et leurs équipes.

Ce qui fait principalement défaut au long-métrage c'est cette absence de vison artistique. Cette envie d'uniformisation visuelle avec le reste de l'univers n'est pas la meilleur idée des studios Ankama.
__________________
- Sinon !
- Sinon quoi ?
- Exactement !
diez979 est connecté maintenant   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2016, 12h18   #14308
JESUS
Être de lumière
 
Avatar de JESUS
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: Nantes
Messages: 10 575
Par défaut

Tron Legacy

Vu pour la première fois hier soir à la télé, et en gros le seul bon point c'est que je n'ai pas vraiment perdu 2h de vie.
Par contre le film est d'une longueur alors qu'il n'a qu'une durée standard de film, le visage en CGI de Flynn/Clu a pris un foutu coup de vieux comparé aux SFX du premier (remis bien sûr dans le contexte de l'époque). Niveau esthétisme je suis assez partagé, par contre je trouve vraiment curieux d'avoir gardé les gros patrouilleurs du premier Tron tel quel.
Niveau musique, tout du long je me demandais ce que ça aurait pu donner si ça avait plutôt été du Vangelis par exemple à la composition.
Après pour l'histoire j'ai eu pas mal l'impression de voir une checklist pour la caution respect du premier (Dillinger, retour de Flynn, Bradley, le combat de disque, la course de moto, même la position finale de Sam dans le monde virtuel). C'est un peu dommage, mais d'un autre coté je trouve qu'ils se sont bien débrouillé pour être raccord avec le premier film.

J'irais clairement pas le revoir
JESUS est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2016, 12h52   #14309
Lyz
Véritable ancien
 
Avatar de Lyz
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 4 436
Par défaut

Citation:
Envoyé par diez979 Voir le message
Dofus-Livre 1
My 2 cents :
Scénario typique de fantasy, rien de nouveau sous le soleil.
Animation magnifique durant les scènes d'actions.
Le tout (à mon sens) complètement gâché par un sexisme omniprésent d'une lourdeur exécrable.
Quand beaucoup de «l'humour» du film (destiné aux enfants) passe par le harcèlement d'un personnage féminin ça me laisse un goût très amer.
Tout ce qu'on peut en retenir c'est que harceler (et stalker) une fille et s'en rapprocher coûte que coûte (au delà du raisonnable) c'est sensé être drôle, super image pour les enfants (notamment les filles qui le subiront et trouveront ça normal du coup).

On (Ankama et certains fan/employés d'Ankama) me l'a vendu comme un film français d'animation différent des autres, il n'en est rien, en fait c'est terriblement similaire (outre le monde particulier dans lequel le film se passe) à toutes les productions de fantasy que j'ai déjà pu voir.
C'est une production vraiment similaire à ce que l'on connait déjà, j'ai été bien plus impressionnée par Avril et le Monde Truqué en production française.

Ça aurait pu être un film certes très classique mais fortement sympathique, il est dommage que ce soit gâché par certaines scènes trop longuettes et inutiles (la scène de recrutement, au rythme typique d'une série pour enfants), une animation inégale, et un sexisme dont on se serait bien passé.
__________________
Tuto : le raccourci ultime de Nolife ICI !
Rejoignez Nolife sur IRC !
Rejoignez moi sur twitter : @MissLyzzie :3
Lyz est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 08/02/2016, 14h51   #14310
fahrenheit451
Banni
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 925
Par défaut

Citation:
Envoyé par JESUS Voir le message
Tron Legacy

Vu pour la première fois hier soir à la télé, et en gros le seul bon point c'est que je n'ai pas vraiment perdu 2h de vie.
Par contre le film est d'une longueur alors qu'il n'a qu'une durée standard de film, le visage en CGI de Flynn/Clu a pris un foutu coup de vieux comparé aux SFX du premier (remis bien sûr dans le contexte de l'époque). Niveau esthétisme je suis assez partagé, par contre je trouve vraiment curieux d'avoir gardé les gros patrouilleurs du premier Tron tel quel.
Niveau musique, tout du long je me demandais ce que ça aurait pu donner si ça avait plutôt été du Vangelis par exemple à la composition.
Après pour l'histoire j'ai eu pas mal l'impression de voir une checklist pour la caution respect du premier (Dillinger, retour de Flynn, Bradley, le combat de disque, la course de moto, même la position finale de Sam dans le monde virtuel). C'est un peu dommage, mais d'un autre coté je trouve qu'ils se sont bien débrouillé pour être raccord avec le premier film.

J'irais clairement pas le revoir

Je l'ai regardé aussi.

j'ai trouvé l'esthétique du film vraiment intéressante, très jolie.

Par contre, côté scénario et acteurs, ... peut faire mieux.

C'est divertissant, sans plus.




edit:


Citation:
Envoyé par Lyz Voir le message
My 2 cents :
Scénario typique de fantasy, rien de nouveau sous le soleil.
Animation magnifique durant les scènes d'actions.
Le tout (à mon sens) complètement gâché par un sexisme omniprésent d'une lourdeur exécrable.
Quand beaucoup de «l'humour» du film (destiné aux enfants) passe par le harcèlement d'un personnage féminin ça me laisse un goût très amer.
Tout ce qu'on peut en retenir c'est que harceler (et stalker) une fille et s'en rapprocher coûte que coûte (au delà du raisonnable) c'est sensé être drôle, super image pour les enfants (notamment les filles qui le subiront et trouveront ça normal du coup).


On (Ankama et certains fan/employés d'Ankama) me l'a vendu comme un film français d'animation différent des autres, il n'en est rien, en fait c'est terriblement similaire (outre le monde particulier dans lequel le film se passe) à toutes les productions de fantasy que j'ai déjà pu voir.
C'est une production vraiment similaire à ce que l'on connait déjà, j'ai été bien plus impressionnée par Avril et le Monde Truqué en production française.

Ça aurait pu être un film certes très classique mais fortement sympathique, il est dommage que ce soit gâché par certaines scènes trop longuettes et inutiles (la scène de recrutement, au rythme typique d'une série pour enfants), une animation inégale, et un sexisme dont on se serait bien passé.


Alors, juste un éclairage sur l'humour particulier de Ankama.

Je connais bien l'univers de Ankama, que ce soit dans ses jeux, ses mangas ou ses séries.

Les fondateurs de Ankama ont un humour sacrément potache : il suffit de voir dans Dofus tous les jeux de mots grivois, à double sens, ou les éléments de décor en forme de pénis (si, si, on peut en trouver).

Pour la situation de stalker, et le harcèlement incessant d'un personnage féminin par un homme dans le film, je ne peux me prononcer là-dessus, n'ayant pas encore vu le film.

Je peux cependant évoquer une situation similaire dans la série Wakfu : le Iop avec la Cra. Dès leur rencontre, le Iop ne cesse de vouloir se rapprocher de la Cra, avec une insistance que l'on pourrait trouver déplacée. Le Iop, Tristepin est un crétin arrogant, fier de lui, et complètement tête brûlée (un Iop, quoi). Néanmoins, la gêne que l'on pourrait ressentir devant cette situation de harcèlement est désamorcée par le comportement de la Cra qui envoie chier puissamment le Iop à chaque fois. C'est plus un élément comique qu'autre chose. Je précise que le rire dans la série n'est pas du côté du Iop, mais contre le Iop qui passe pour un GROS lourd, et qui prend des râteaux épiques. Le harcèlement n'est pas vu comme une chose positive dans la série.
D'ailleurs le personnage du Iop va subir une évolution intéressante, puisqu'il va peu à peu se remettre en cause (dans la mesure où c'est un Iop : intelligence limitée, on va dire), et devenir plus sympathique. Il finira même avec la Cra.
Après, Ankama met souvent en avant des personnages féminins forts dans ses productions : la Cra et la Sadidas dans Wakfu, par exemple, dans Dofus, il y a une pléthore de persos féminins de premier rôle, dans le manga, ... ça fait un bout de temps que je ne l'ai pas lu, mais je crois me rappeler qu'il y avait une Eni qui jouait un rôle important. Et puis, le titre du film : Julith.

Après, n'ayant pas vu le film, il est possible que cette situation de harcèlement soit encore plus poussée ou plus condensée, vu que c'est un film, alors que dans la série, ça pouvait être plus diluée.

Ou il est possible qu'ils aient dépassé les bornes.

Dernière modification par fahrenheit451 ; 08/02/2016 à 15h11..
fahrenheit451 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h44.


Powered by vBulletin® Version 3.7.2
Copyright ©2000 - 2016, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone