Forum de NolifeForum de Nolife
  Forum de Nolife
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Précédent   Forum de Nolife > Nolife > La chaîne

La chaîne Ce qui se passe sur Nolife

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 05/05/2015, 19h43   #2351
krisswolf
Membre expérimenté
 
Date d'inscription: octobre 2007
Messages: 270
Envoyer un message via Skype™ à krisswolf
Par défaut

La borne d'arcade StarWars avec l'étoile noir qui explose n'est pas nouvelle dans le concept.

De mémoire et je précise de mémoire, il y avait dans les années 90 vers Place de Clichy(Paris) une salle d'arcade à côté du grand cinéma sur la même place.

Dans cette salle, il y avait une borne SW qui permettait de revivre le passage des X-wings dans l'étoile noire.

Je peux me tromper sur le lieu / l'endroit, j'ai moins de doute sur l'existence de la borne ce qui me fait trouver l'annonce de Bandai Namco qui lance des "SW battle pods" certes enthousiasment mais non révolutionnaire.
__________________
un fan de Benoit est un benêt, je suis un benêt
krisswolf est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/05/2015, 09h58   #2352
Dr Bob Kelso
Être de lumière
 
Avatar de Dr Bob Kelso
 
Date d'inscription: mars 2008
Messages: 16 290
Par défaut

Classe la séquence animée de Portal 2 !
__________________
Fan Club de Claire || Générateur de résultats (J-Top)
~優しい声が聞こえる。。。優しいその声が。。。~
Dr Bob Kelso est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/05/2015, 13h05   #2353
Zelgadis42
Très ancien
 
Avatar de Zelgadis42
 
Date d'inscription: mai 2011
Localisation: Kansai
Messages: 2 991
Par défaut

Citation:
Envoyé par Alex Pilot Voir le message
Mais je pense qu'on est tous d'accord pour avancer et ne plus revenir ces échanges désagréables. ^^/
Je revenais par ici suite à l'interview de l'ex-gérant de la boutique manga Akira & Co , qui aurait aussi eu sa place dans Nochan, pour voir si la discussion l'avait orienté ou l'avait intégré... Je ne souhaite pas être désagréable, juste rafraîchir les mémoires parce qu'on ne peut pas avancer sur des bases erronées. Bien sûr, si je me trompe moi-même, merci de corriger

Citation:
Je pense que ce n'est pas du tout le cas, et que le Club Do a fait beaucoup plus de mal à l'animation japonaise que de bien. Et pour redresser la barre, il a fallu des années et des années d'efforts pour que des journalistes et des entrepreneurs vraiment concernés et respectueux des oeuvres (l'équipe d'Animeland, de Tonkam, de Kaze et de Dybex au début) puisse faire comprendre et découvrir toutes les qualités des séries et des longs métrages japonais.

En quelques années, le Club Dorothée a réussi à rendre l'animation japonaise intouchable, pestiférée. Plus aucune chaîne ne voulaient entendre parler de DA japonais tellement la réputation de ces séries étaient mauvaise.
4 ou 5 ans après la fin du club do, TF1 refusait catégoriquement de diffuser Pokemon, qui était "trop japonais". Il ont fini par céder devant l'ampleur du phénomène.
Et toute cette mauvaise réputation vient principalement de l'enrobage AB/Dorothée, du choix des séries, et de leur dénaturation honteuse.

L'animation japonaise sur les écrans français avant le Club Do n'a pas toujours été non plus traitée avec un respect exemplaire, loin de là. Mais on n'était jamais tombé si bas, avec un saccage aussi systématique aussi méprisant pour les créateurs.
En réalité, la haine pour la japanime date déjà de la fin des 70s, comme en témoigne ce blog qui retranscrit un article de Lui de 1979 nous expliquant que certains n'hésitent pas à comparer Goldorak à... rien moins qu'Hitler, un an à peine après sa sortie.
le texte :
Attention, ça pique
le texte :

La musique n'est abordée que sur 3-4 lignes au début, sur les 4 pages et demi de l'article. Ce qui choque l'auteur et ses contemporains sont la violence et la pauvreté de l'animation, et l'incompréhensible succès du merchandising qui en découle pourtant. Les sournois Japonais sont soupçonnés de toutes les manipulations marketing possibles. La localisation aussi est (déjà) moquée (cf. vers la fin).

Les autres grands pourfendeurs de japanime, à l'ére Dorothée, furent Télérama et Ségolène Royal avec son livre de 1989, Raz-le-bol des bébés zappeurs, dont on peut lire des extraits ici.
le texte :
La musique y est critiquée, mais pas sur la qualité, simplement sur la situation de monopole d'AB prod (section "la trahison de Dorothée"), dans la lignée de la critique de la privatisation de TF1.
Tout le reste n'est qu'attaques, rarement justifiées, sur la violence (criminogène !), la bêtise, l'érotisme, le sexisme et la réalisation. Bioman semble être particulièrement visé , tandis que le gentil Démétan devient 100% français (DBZ, Nicky Larson, Ranma 1/2 et le Collège Fou Fou Fou n'étaient même pas encore là !)...


Concernant l'exemple de Pokémon, je le trouve au contraire très révélateur de l'attente des animés par les spectateurs (et donc la télé, toujours avide d'audience, mais échaudée par les campagnes que j'ai cité et qui n'avaient rien à voir avec les génériques ou les coupes), pour peu qu'on se renseigne sur les dates :

le texte :
-04/1997 : lancement de la série Pokémon au Japon
-08/1997 : arrêt du Club Do
- tout 1998 : la série Pokémon est interdite d'antenne au Japon suite à la fameuse épidémie d'épilepsie.
-08/1999 : les 1ers jeux et cartes Pokémon arrivent en France (et la série aussi, via Fox Kid, copropriété d'un certain Saban).
-01/2000 : lancement de Pokémon sur TF1 (et 1er gros succès au ciné d'un Miyazaki, Mononoke, malgré une distribution encore chaotique).

Soit en fait 2 ans et demi après l'arrêt du Club Do (et non le double), et surtout seulement 4 mois après l'arrivée des jeux en France (donc avec la localisation qui va bien).

Ajoutons que c'est à TF1 aussi que l'on doit la sortie en cassettes de Totoro à Noël 1999. Auparavant, Ghost in the Shell avait réussi à dépasser les 100 000 entrées en 1997. Et Jean Reno n'avait pas refusé de prêter sa voix à Porco Rosso sorti discrètement en 1995, après avoir été primé à Annecy en 1993. Enfin, en janvier 2001, M6 récupère Card Captor Sakura notamment, arrivée en même temps que Pokémon sur Fox Kid, et c'est le début d'un nouveau cycle...


A propos de Mononoke : le Monde trouvera encore à critiquer le graphisme des visages "inexpressifs", et L'express mentionnera que "seuls Mon voisin Totoro et Porco Rosso sont sortis en France, sans succès. «Le public français fait le raccourci dessin animé japonais = Goldorak = violence, regrette Jean-Pierre Dionnet, patron de dFilms et distributeur de Totoro et de Porco Rosso pour Le Studio Canal +. On a sans doute sorti trop tôt Porco Rosso, en 1995, mais le passage télé de Totoro [sur Canal+] a réussi à créer un petit public. " (Source)

Citation:
Et les génériques scandaleux de Bernard Minet étaient souvent utilisés comme preuve à charge par les détracteurs de l'animation japonaise...
Tu parles des génériques repris en cœur aujourd'hui encore par des milliers de 30enaires lors de ses tournées ou des conventions ? Tu as parfaitement le droit de les trouver scandaleux. Mais dans les exemples précédent, on voit que la qualité de la musique n'occupe pas plus de 5% du réquisitoire ; en est-il autrement ailleurs ?
Il y a bien sûr le fameux sketch des Inconnus, Biouman, qui commence par une parodie de Minet (et aborde la localisation), mais là encore c'est loin d'être le point le plus moqué...

En complément des sites mentionnés ci-dessus, j'ai tapé "japoniaiserie", ce terme remis au goût du jour par Télérama à l'époque, dans Google. Résultat : quasiment aucune mention de Minet sur les 5 1eres pages web, ou les 10 1eres pages images (tout juste 2-3 photos de Dorothée). En revanche, je suis tombé sur un blog se moquant des clips d'Idols et de Visu, qui m'a rappelé l'éternel débat "AAI fait-il fuir les fans potentiels de J-music ? Ne faudrait-il pas bannir cette soupe ?" , et un autre tenu par une fan d'Harajuku se plaignant, en 2014, d'un article du Monde (nouveau proprio de Télérama ) contre cette mode, en des termes condescendants pas si éloignés... Si tu as des sources sur l'influence néfaste de Minet, ou des doublages, auprès des décideurs, je suis preneur.

Interprétation personnelle : vu ça + l'acharnement sur Bioman, série live, la japoniaiserie semble surtout une forme de xénophobie envers ces "bizarreries" japonaises et la peur d'une invasion culturelle, et pas du tout lié à l'enrobage franchouillard (qui en est plutôt la conséquence).


En conclusion, j'ai surtout l'impression d'un conflit intergénérationnel Casimir x Dorothée x Naruto (ceux nourris au streaming VOST ou à la chaîne thématique), vu ta réflexion :
Citation:
Pour le Club Dorothée, il y a effectivement beaucoup de personnes comme toi qui sont convaincus que c'est cette émission qui est à l'origine du "phénomène manga". (je n'aime pas trop ce terme, mais faisons simple)
le texte :
Il ne faut pas confondre "être à l'origine du "manga" tout court" et "être à l'origine du "phénomène manga"". Comme le prouve l'interview d'Akira & Co, ce phénomène fut initialisé par, disons, la génération Casimir qui a connu les 1ers animés dans les 70s-début 80s, a fondé les 1eres boutiques, magazines et sociétés spécialisées (et respectueuses), OK. MAIS qui furent leurs principaux clients qui leur ont permis d'en vivre ? Les autres personnes de cette génération ? Extraits :
Citation:
Envoyé par Akira & Co
On en revient à la population initiale de Dorothée [...] qui voulaient en savoir plus. [...] On les a connu à 10 ans, maintenant ils en ont 30, ont des enfants, une famille
Citation:
Envoyé par Akira & Co
City hunter, Hokuto no Ken, Dragon Ball, Bastard, les plus vendus à l'époque
On voit sur le prospectus que cette boutique pionnière fut ouverte en janvier 1993 soit en plein âge d'or du Club Do (1987-1997), et parmi les meilleures ventes manga, seul Bastard n'y apparaissait pas...


Les 1ers ont été dégoutés d'être exclu du Club Do "pour les enfants", et sont injustement oubliés par les médias depuis. Ils cherchent à rétablir leur légitimité et leur rôle dans la propagation de la culture manga, ce qui est tout à fait normal. Mais si c'est pour dénier aux autres tout rôle, en croyant qu'au contraire ces animés et séries qu'ils adoraient malgré le travail bâclé d'AB, et qui les ont menés dans les boutiques spécialisés, auraient failli éradiquer cette culture, alors ils ne faut pas s'étonner qu'en réaction, certains défendent leur propre légitimité de fan en tombant dans l'excès inverse.

Je ne pense pas qu'il y ait de préséance à définir ; comme le montre l'interview, le phénomène manga est finalement né de la "coopération" des 2 1eres générations, et perdure grâce à la 3e malgré les soucis liés aux nouvelles technologies.
J'espère que cette personne pourra faire quelque chose qui lui plaise par la suite.
__________________
L'alliance Ikimonogakari, supercell, moumoon, Garnet Crow et ELT, c'est parti : J-topia no Sentai !
Soutien: Every Little Thing (semaine libre)
2aire: moumoon-I say You say'

Tamurapan
Zelgadis42 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/05/2015, 20h01   #2354
Kartman82
Véritable ancien
 
Avatar de Kartman82
 
Date d'inscription: novembre 2009
Localisation: Paris
Messages: 3 114
Par défaut

Merci Nonochan ! nurufufufu
__________________
Uplift Spice rocks forever ! \m/_ _\m/

Soutenez l'Assemblée des Causes Perdues 2014/2015 !
Kartman82 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h22.


Powered by vBulletin® Version 3.7.2
Copyright ©2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone