1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

#094 [16 février 2013] Le Doritos Gate en VF

Discussion dans 'Extra Life' démarrée par WanBot, 13 Février 2013.

  1. lonewolf

    lonewolf Très ancien

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    2 778
    Bon je reponds pas a tout sinon on s'en sort pas, j'essaye de faire court.
    En fait, la masse des ados est la parce qu'ils n'ont pas le choix, mais ils ont pas envie de bosser. Il y en a 1 ou 2 tres motivés qu'il faut nourrir, mais les autres n'avancent pas. C'est hyper frustrant surtout que, quand j'etais a leur place, j’étais dans les motivés a mort (sur le sujet que j'enseigne)
    J'ajouterais que j'ai fait aussi de la formation pour adultes et que ca n'a RIEN a voir ;)

    Sinon pour la caisse, j'ai lu ca et c'est tellement vrai:
    http://www.amazon.fr/Les-tribulations-dune-caissière-Anna/dp/2234061636
    Je sais plus a qui je l'ai dit en PM mais le libre, plus ca va et plus c'est un vrai panier de crabe. A part quelques exceptions, la plupart des gens du libre cherchent a tout prix (et des fois, c'est très moche) de gagner de la thune avec leur "passion".
    L'autre truc super reloud, c'est les pro libre qui font chier tout le monde a imposer linux (ou freebsd) a tout le monde parce que "windows, c'est de la merde, c'est pas libre".
    La liberte, c'est aussi être libre de payer 130 euros pour un OS.
    Si si, la qualité dépend du pognon: tu peux pas avoir un truc bien écrit, pertinent sans pognon parce que les bons se vendent cher (et c'est bien normal) sur la durée, par contre tu peux parfaitement faire de la merde avec du pognon.
    Tu vas me dire que nolife y arrive bien, ouais, mais *survivre* de sa passion, ca marche qu'un temps: a un moment tu veux soit:
    _du pognon
    _du repos.
    _une bonne ambiance
    Voir les trois d'un coup. Parce que si tu es bon et que tu es payé une misère, tu peux facilement aller ailleurs et être mieux paye (bon dans le cas du journalisme JV, pas sur)
     
  2. La Bonne Fée

    La Bonne Fée Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    31 Mai 2010
    Messages :
    6 783
    Lieu:
    Derrière Medoc (je remplace Guicheman). ♪ çay la c
    Quand je disais que la presse est "gangrénée dans son ensemble" par des pratiques douteuses je voulais dire "tous secteurs confondus" (généraliste, JV, foot, auto...).
    Évidemment TOUS les journalistes ne sont pas concernés, et heureusement ^^
    (y'en a une 'tite poignée qui sont naturellement immunisés, un truc comme ça :normal:)

    Donc selon toi, on devrait supprimer toutes les chartes et tous les codes de déontologie ?

    Par ailleurs, je rappelle pour ceux qui prennent la discussion en cours de route : la déontologie journalistique et la charte d'éthique professionnelle des journalistes EXISTENT DÉJÀ. Voir ici et et encore .

    Les dérives, y'en a. Voir là, et le Dorito's Gate, entre autres.

    Il s'agit donc de faire connaitre, respecter et mieux appliquer la déontologie et l'éthique au sein de cette profession, voilà pourquoi bon nombre de journalistes et de spécialistes des médias demandent la création d'instances dédiées à ces fonctions. Voir ici et .

    Donc si l'argument que vous opposez à la création d'une charte (qui existe déjà) c'est "Comment fera-t-on appliquer la charte / la déontologie ?", la réponse c'est => créer des instances pour le faire.
    C'est certainement pas "ne rien faire".

    Donc Medoc vient de passer de "provider d'entertainment" (j'aimerais voir la convention collective :D) à "représentatif de toute la profession des journalistes" ?
    Moguri et Thierry, dont j'adore aussi le travail, représentent tous les journalistes ?
    Tout se passe bien à Nolife donc le reste du monde on s'en fout, ça existe pas ?
    Il y a des gens intègres sur Terre alors ça suffit à ce que tout se passe bien ?

    (mais oui ça suffira : Dieu sauvera les gentils à la fin)

    1) Dans les Chez Marcus, Marcus ne fait pas de "critique" JV à proprement parler, il joue à des jeux et les commente. Il n'est donc pas concerné par ce débat.
    2) Marcus se présente le plus souvent comme un animateur et non pas comme un journaliste. Il n'est donc re-pas concerné par ce débat.

    C'est bien le problème !
    Tout ne doit pas dépendre du journaliste, mais dépendre des règles de la profession, et dépendre d'instances pour les faire connaitre et appliquer.

    Bingo, c'est juste ça.


    Enfin, concernant la qualité des contenus, étant donné qu'elle est citée dans la plupart des textes de référence éthique / déontologique, ça va de paire avec la mise en application desdits textes et la création d'instances dédiées à cette fonction.
     
    Dernière édition: 1 Mars 2013
  3. .monkey

    .monkey Locks

    Inscrit le :
    20 Décembre 2008
    Messages :
    7 168
    @CoinCoinWC : Déjà tu calmes tes hardeurs hein je m'insère gaiement dans le débat en donnant MON avis je ne te l'impose pas tu fais ce que tu veux. Et puis faire une analogie entre un journaliste jeu vidéo et le milieu médical ... :auciel:

    J'aime les gens qui exagèrent les propos sans aucune raison.

    Sinon ça s'appelle aussi un "exemple". Mais si tu vois dans mon post précédent l'endroit ou j'assimile medoc à "toute la profession" tu peux aussi sortir ton surligneur et m'envoyer un fax ou me recommander des lunettes parce que là je vois pas (ah et pour la petite explication c'était justement pour montrer que tout dépend du professionnalisme de chacun).

    Idem qu'au dessus, un coup de surligneur sur l'endroit ou j'écrit (voire même insinue) ça.

    Si tu veux (encore) exagérer on peut aussi dire qu'il y a plein de gens qui meurent toutes les secondes et on discute de la corruption à coup de coupe champagne et de sushis. Mais bon comme ça n'a aucun rapport je m'abstiendrais.

    Et il donne aussi son avis qui peut pousser à un achat. C'est pas tellement différent d'une review ou d'un test.

    Encore une fois je comprends que ça puisse choquer certaines personnes de voir que les journalistes sont invités à des évènements tout ça tout ça hein. Mais un peu de mesure et de bon sens dans le débat ne peut que le faire avancer (non il n'y pas "rien à reprocher" et non ce n'est pas non plus la "parano party").

    Et puis sinon vous pouvez aussi rester calme parce que là ça vous fait passer pour des haterz ;) (et du coup après medoc il peut répondre mal tout ça)

    Oui moi aussi je peux reprendre un post et faire 50 quotes :normal:
     
    Dernière édition: 1 Mars 2013
  4. Foulk

    Foulk Très ancien

    Inscrit le :
    24 Septembre 2009
    Messages :
    2 613
    Lieu:
    Toulouse
    Wow, c'est parti loin, vraiment très loin. Et ça tourne plus au règlement de comptes entre certains qu'au vrai débat d'idées. Pour ma part, j'ai déjà exprimé les miennes, donc je n'en dirai pas plus. Sauf si le débat redevient intéressant (j'entends par la avec moins d'animosité).
     
  5. .monkey

    .monkey Locks

    Inscrit le :
    20 Décembre 2008
    Messages :
    7 168
    Ouais je poste mon premier message dans le débat et je me fait sécher j'ai l'impression d'être dans un débat politique :D
     
  6. La Bonne Fée

    La Bonne Fée Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    31 Mai 2010
    Messages :
    6 783
    Lieu:
    Derrière Medoc (je remplace Guicheman). ♪ çay la c
    Un exemple de quoi ? On parle de dérives et abus soulignés par le Dorito's Gate, et plus généralement dans la presse, et tu me donnes des exemples de bons journalistes. C'est quoi le rapport ? En quoi le fait de dire qu'il existe de bons journalistes, ce que personne n'a contesté, fait avancer le Schmilblick ?

    Justement, tu ne le fais pas, d'où ma question dans le précédent message : en quoi Medoc est-il représentatif de toute la profession ? Puisqu'on en était à parler de la profession de journaliste dans son ensemble, des règles éthiques/déontologiques inhérentes à cette profession, et de la nécessité - ou pas - d'avoir des instances veillant au respect de ces règles, quel est le rapport avec le professionnalisme de Medoc ou de tout autre bon journaliste que tu pourrais citer ?

    C'est pour ça que je te demandais "en quoi Medoc est représentatif du journalisme ?" Tu cites une personne comme si ça pouvait être un contre-exemple absolu aux problèmes évoqués. Le fait qu'il existe de bons journalistes, pas nés de la dernière pluie et qui ne tombent pas tout cuits et naïfs dans le bec des éditeurs/développeurs, ne contredit en rien la nécessité d'instances déontologiques pour faire connaitre, respecter et appliquer l'éthique, les droits et les devoirs propres à cette profession.

    Alors je comprends que les messages, surtout depuis quelques pages, puissent sembler "à charge" contre le journalisme ou les journalistes, et que du coup on peut avoir envie de les "défendre", au moins ceux qu'on aime ou apprécie le plus. Je comprends. Mais :
    - on n'a jamais dit qu'on les mettait tous dans le même panier (ni qu'on jetterait ensuite ce panier dans le Nil en espérant qu'ils se noient :normal:)
    - on parle des PROBLÈMES qui transparaissent à travers le journalisme JV, et globalement à travers la presse : normal qu'on ne s'attarde pas sur ce qui va bien ^^ puisque c'est pas le sujet
    - enfin, ces problèmes ils existent, sinon des journalistes et autres ne demanderaient pas ces instances déontologiques depuis presque la naissance de la profession.

    (le lien)

    Les problèmes ne sont donc pas nouveau, et les questions qu'ils soulèvent pas nouvelles.
    Seulement voilà, ça fait déjà plus d'un siècle !, il serait temps que le journalisme se dote de structures permettant de lutter contre les dérives - constatées depuis belle lurette - de cette profession.

    Et sur ce coup, la réaction de Thierry, Medoc et Moguri m'a clairement beaucoup déçue. Entre fatalisme, désengagement ("moi je suis honnête, donc les autres aussi") et "pragmatisme" qui sonne plutôt comme "adaptation au système actuel" ou résignation, je m'attendais pas à ce type de réactions.

    Quand un journaliste me dit que des instances déontologiques réglementant sa profession ça sert à rien et qu'il vaut mieux continuer à s'en passer, heu... ben si c'est Okrent, Coffe, Pujadas ça me fait chier et ça me révolte, et quand c'est un journaliste que j'apprécie ça me fait encore plus chier. Perso, ça m'a mis une 'tite claque quand même.

    Alors oui mais non.
    On parle de journalistes et de critiques JV, je vais pas demander à quelqu'un qui n'est pas journaliste ou ne se présente pas / plus comme journaliste de respecter l'éthique d'une profession qui n'est pas la sienne ^^
    Et Marcus, je ne sais pas si il est professionnellement/statutairement journaliste, donc je ne le prendrai pas en exemple (ni en contre-exemple).

    Certes, j'ai grosso merdo les mêmes exigences "morales" envers tout le monde, bon citoyen, mauvais citoyen, pas citoyen du tout (sans-papier, rom...), ex détenu, ministre ou journaliste. Mais là, on ne parle que du journalisme, plus précisément des "abus" et des divers problèmes qui se posent, pas juste du "potentiel à faire acheter un jeu" à quelqu'un.


    Toutes mes félicitations :normal:
    (n'empêche, spa si simple !)

    Edith :

    C'est un débat politique.
    Au sens premier du terme, c'est clairement un débat politique.
     
    Dernière édition: 1 Mars 2013
  7. Great Mighty Poo

    Great Mighty Poo Ancien

    Inscrit le :
    21 Juin 2012
    Messages :
    529
    En voyant ce tweet de Mathieu Triclot et en lisant l'article de CGW, je me demande si ça ne serait pas le genre de personne à inviter pour un round 2. Ce n'est pas la première fois qu'il porte un regard critique sur le presse jeu vidéo et a le double avantage d'être penseur et extérieur au milieu.

    Voir la pièce jointe 14765

    L'article est page 16 par contre
    http://www.cgwmuseum.org/galleries/issues/cgw_40.pdf
     
    Dernière édition: 4 Mars 2013
  8. CoinCoinWC

    CoinCoinWC Membre

    Inscrit le :
    18 Février 2013
    Messages :
    95
    Juste rapport à la brève discussion sur les ados :

    http://videos.arte.tv/fr/videos/personne-ne-bouge--7349808.html

    Alors le lien parce que ca concerne les ados, parce que ca illustre bien la complexité de cette période. Mais aussi parce que Arte, même s'ils sont toujours pas parfait, même si y'a eu un gros cas de censure, ils font tout de même un travail béton avec des docus bétons et des émissions bétons. Dans le sens ou ils cherchent toujours à avoir un point de vue intéressant.

    Et je présente mes excuses à tout le monde si mon propos sur la charte à pu passer pour un réglement de compte. C'était pas mon intérêt, juste une réaction épidermique.

    Si vous voulez, je sais que personne ne supporte la bêtise, que beaucoup de gens en ont conscience, mais moi ca me révolte et ca provoque des réaction épidermiques u_u.

    Je vais m'absenter un petit moment (les vacances scolaires) et je pense qu'à mon retour le débat sera éteint. Mais je tiens à remercier les intervenants avec qui j'ai discuté, les gens qui m'ont envoyé des MP, ceux avec qui je n'étais pas d'accord.

    C'était instructif et enrichissant. Et autant en voyant Médoc j'étais ultra gavé, autant aujourd'hui, j'ai juste super hâte d'avoir la fibre pour verser une petite dîme à nolife, soutenir, et encourager une démarche qui est visiblement positive.
     
  9. Great Mighty Poo

    Great Mighty Poo Ancien

    Inscrit le :
    21 Juin 2012
    Messages :
    529
    Dernière édition: 4 Mars 2013
  10. CoinCoinWC

    CoinCoinWC Membre

    Inscrit le :
    18 Février 2013
    Messages :
    95
    J'espère qu'ils feront une excellente émission sur le sujet.

    Je prendrais sur ma bande passante au retour pour regarder l'émission. Maintenant le monsieur de Ecrans.Fr je l'aime beaucoup, mais le dernier "silence on joue" m'a posé beaucoup de problèmes.

    J'ai voulu repartir dans une critique interminable, et puis j'ai laissé tombé. Ce que je souhaite, du fond du coeur, c'est que les mecs aient lu le sujet et qu'ils me (nous?) fasse(nt) passer pour des cons.
     
  11. Sarlac

    Sarlac Membre expérimenté

    Inscrit le :
    26 Janvier 2011
    Messages :
    213
  12. samy_fit

    samy_fit Être de lumière

    Inscrit le :
    17 Janvier 2009
    Messages :
    12 031
    Lieu:
    Chocolatine City Twitter: @Samy_fit
  13. Foulk

    Foulk Très ancien

    Inscrit le :
    24 Septembre 2009
    Messages :
    2 613
    Lieu:
    Toulouse
    Pareil. Je dois avouer que j'ai lâché ce topic vers la 45-50ème page, mais je fais confiance à Cyril pour avoir repéré et soigneusement noté les interventions les plus intéressantes.

    J'espère juste que les intervenants auront la force de contenir leur indignation personnelle et sauront aller au-delà de la simple auto-défense.
     
  14. La Bonne Fée

    La Bonne Fée Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    31 Mai 2010
    Messages :
    6 783
    Lieu:
    Derrière Medoc (je remplace Guicheman). ♪ çay la c
    Idem ;)

    Idem :dubitatif:

    (comme quoi les smileys, ça change tout :normal:)


    Dans un registre similaire au Dorito's Gate (hasard des copinages, éthique / indépendance journalistique et conflits d'intérêts) :
    L'étrange mélange des genres du docteur Jean-François Lemoine

     
  15. NdJ

    NdJ Véritable ancien

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    4 193
    Lieu:
    Paris
  16. KabaK

    KabaK Membre expérimenté

    Inscrit le :
    2 Juillet 2009
    Messages :
    418
    Lieu:
    Nantes
  17. Ptit biscuit

    Ptit biscuit Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    11 Juin 2009
    Messages :
    6 642
    Lieu:
    Lyon / Paris
    Ça n'a pas l'air a priori, mais c'en est d'autant plus rigolo.
     
  18. La Bonne Fée

    La Bonne Fée Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    31 Mai 2010
    Messages :
    6 783
    Lieu:
    Derrière Medoc (je remplace Guicheman). ♪ çay la c
    C'est absolument énorme ! :hallucine:
    Tout y est, ou presque : connivences marques / journalistes, réel intérêt des journalistes pour leurs "goodies" et autres déjeuners de presse, esprit de clan, et même un profond dédain pour d'autres professions "subalternes" :
    Charmante attention.

    Mais j'ai tout particulièrement apprécié :
    Merci NdJ pour ces liens.
     
  19. samy_fit

    samy_fit Être de lumière

    Inscrit le :
    17 Janvier 2009
    Messages :
    12 031
    Lieu:
    Chocolatine City Twitter: @Samy_fit
    Le round 2 est online:

    [​IMG]
     
  20. JackFacial

    JackFacial Nouveau membre

    Inscrit le :
    10 Mars 2013
    Messages :
    1
    Lieu:
    Chelles
    Tentative d'enrichissement du débat (modestement)

    Bonjour à tous !

    Etant en ce moment même en train d'écouter/regarder la seconde émission sur le sujet du doritos gate, j'ai eu envie de m'inscrire dans la seconde au forum afin de réagir.

    Concernant ma réaction, je vais tenter de faire court, même s'il s'agit d'un vaste sujet, qui devrait s'étendre à la profession-même de journaliste. Il s'agit bien-sûr de mon modeste avis de novice, n'étant pas journaliste moi-même.

    En gros donc, le métier actuel de journaliste de presse vidéo-ludique (dans le cas présent) se décompose (ou dumoins devrait) en 2 grandes phases :

    - Le journalisme d'investigation, ou d'information. Celui-ci consiste à glaner l'information, qu'elle soit liée à un jeu, au contexte de l'équipe de développement, etc. peu importe. Il s'agit de récolter et transmettre de l'information pure, mais de façon neutre et sans jugement aucun.

    et, seulement ensuite :

    - Le journalisme d'analyse, ou critique. Et ce dernier bien-sûr consiste à récupérer les données collectées ci-dessus, afin d'en faire une analyse critique, et porter cette fois, un jugement, en fonction de la culture du journaliste, de sa connaissance du public et ses intérêts, etc.

    Une fois cette distinction faite, je pense (mais ça n'engage peut-être que moi) qu'il s'agit bien ici de 2 métiers différents, et donc, de par le fait, qui doivent être effectués par 2 personnes physiques différentes !

    Pourquoi?

    Parce-que si le journaliste d'investigation est invité dans des soirées où il sera éventuellement "courtisé" par les éditeurs, alors plus de problèmes, dans la mesure où de toute façon, il ne transmettra que de l'info neutre/pure.
    Ce qui est important par contre, c'est que le second journaliste, celui qui effectuera la critique, ne soit, lui, pas influencé directement ou indirectement par les éditeurs, et donc.. ne participe pas à ces soirées! (je sais que ça va en faire ch... certains de lire ça, mais ça paraît évident!)

    Vous comprendrez donc, amis lecteurs, que dans cette vision de l'organisation du travail, la crédibilité et l'intégrité des journalistes ne saurait plus être remise en cause par le public (sauf cas très exceptionnels..), dans la mesure où cette distinction lui serait évidemment bien expliquée en amont.

    ..Le temps que j'écrive tout ceci, l'émission s'est hélas terminée, et je n'ai pas eu l'impression que le débat aie beaucoup progressé finalement. J'espère donc que la distinction que j'essaye d'introduire pourra enrichir un prochain débat sur le sujet, s'il en est?

    En attendant, je vous souhaite bon jeu à tous :)

    "Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes, ce sont nos choix." (A.P.W.B. Dumbledore)