1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

La Faute à l'algo

Discussion dans 'La chaîne' démarrée par Korelisan, 23 Octobre 2015.

  1. Junichi

    Junichi Membre expérimenté

    Inscrit le :
    3 Juin 2012
    Messages :
    348
    Lieu:
    Douai
    J'espère que la société va pas obliger à passer en tout automatique :(

    [​IMG]
    Avec ça on va bien se faire chier vu comment ça doit pas se pencher ds les virages :D

    Sinon c'était encore passionnant, gg
     
  2. Popoyt

    Popoyt Membre expérimenté

    Inscrit le :
    6 Juin 2008
    Messages :
    214
    Excellente émission. Absolument rien à redire ! Et pourtant je ne compte pas parmi les fans de Frédéric qui m'agace parfois un peu, mais là il est parfait, et le contenu est hyper intéressant.
     
  3. FxMacCobra

    FxMacCobra Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    12 Octobre 2011
    Messages :
    5 701
    Lieu:
    A la croisée des mondes
  4. Eldon Tyrell

    Eldon Tyrell Ancien

    Inscrit le :
    4 Mars 2013
    Messages :
    841
    Lieu:
    Fontainebleau
    Bien ce numéro sur les prix, rien de plus agaçant de voir les prix changer quand on va voir la même chose sur plusieurs sites.
     
  5. Rinkio

    Rinkio リンキョ

    Inscrit le :
    5 Août 2009
    Messages :
    55 137
    Lieu:
    @RinkioJTop
    Pas mal le coup des sites marchands qui se comparent tellement qu'ils finissent par proposer des prix irréalistes
     
  6. NICLAAS

    NICLAAS Guest

    Un reportage très intéressant et complètement hallucinant sur les algorithmes et les nouvelles technologies dans les marchés financiers a été diffusé sur Canal+.

    Les informaticiens ont pris le contrôle des marchés financiers : Les Bourses nationales européennes sont toutes basées en Angleterre dans un gigantesque bâtiment informatisé.

    Plus fou les agences de cotations américaines investissent massivement dans la fibre optique pour relier les Bourses US pour devancer leurs concurrents, en récupérant l'information (les ordres boursiers envoyés par internet) avant tout le monde afin de savoir sur quelles valeurs miser ou les quelles vendre.

    En Europe idem ils se battent pour construire des trajets pour les parsemer d'antennes relais les plus rectilignes possibles, pour gagner des millièmes de secondes sur le concurrent.

    Il n'y a plus du tout de liens entre les marchés boursiers et l'économie réelle. Le Nasdaq a été suspendu plusieurs fois depuis 2005 à cause d'algorithmes qui donnaient des ordres totalement aberrants:D

    C'est un documentaire à voir absolument ;) je vais essayer de retrouver son titre

    Edit : Le trading haute fréquence.
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Décembre 2015
  7. gatchan

    gatchan Ancien

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    831
    Petit commentaire sur l'épisode 5, le piratage des algorithmes : toute la partie parlant de la signature et de la «clé de Nintendo» est fausse.
    Pour plus d'infos, je vous conseille l'épisode 12 de Very Hard :)
     
  8. DDPAlphaTiger1

    DDPAlphaTiger1 Membre

    Inscrit le :
    2 Avril 2013
    Messages :
    40
    Lieu:
    Ecosse
    Désolé, mais je ne suis pas d'accord que c'est faux :) L'épisode de Very Hard dit même explicitement que le CIC de la cartouche faisait office de "clé" pour la serrure représentée par la console...

    Après il est vrai que la partie sur la signature n'est pas très précise, car on parle de "signature du jeu" de deux façons différentes sans être assez explicite.

    La première, chez Nintendo, est la "signature" comme celle que l'on fait habituellement sur un contrat, on met sa signature dans un coin, mais au final, on pourrait découper cette signature et la coller autre part, un peu comme on peut juste récupérer le signal du CIC pour faire passer une autre cartouche.

    La deuxième, chez Sony par exemple, est la "signature" comme celle qu'on pourrait faire pour éviter la falsification, c'est-à-dire signer par-dessus le texte du contrat; là on ne pourrait plus la découper et la coller autre part vu qu'elle va avec le texte. Sur les jeux Playstation c'est pareil, c'est une signature qui dépend du jeu lui-même, et donc toute modification du jeu rend la signature invalide et il faut en calculer une nouvelle; on ne peut pas réutiliser la signature.

    Mais même si on parle de deux types de signature, rien n'est faux dans ce qui est dit (à ce que je sache), on peut juste être un peu induit en erreur en pensant que c'est le même type de signature dans les deux cas alors que non.

    Est-ce qu'il y a autre chose que j'aurais raté ? :)
     
  9. gatchan

    gatchan Ancien

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    831
    La signature d'une donnée n'est pas la même chose que l’identification.
    Pour les consoles Nintendo jusqu'à la N64, le CIC sert de clé/serrure.

    Fred dit, à 1.25, que «chaque jeu Nintendo était signé par Nintendo à partir d'une clé secrète de signature sous forme d'un nombre que seul Nintendo connaissait.». Parler d'une «clé de signature» implique l'utilisation d'un algorithme de clé privée/clé publique, type RSA.
    Or, pour le CIC, point de clé privée, point de signature par Nintendo du jeu, on a deux microprocesseurs qui s'envoient des données, et qui bloquent le démarrage de la console si les données ne correspondent pas.
    Il n'y a pas de lien entre le jeu (la ROM), et le CIC. (Pour plus d'infos sur le fonctionnement du CIC de la SNES, les infos sont ici).

    Fred dit aussi «Mais c'est aussi une sécurité, car des fichiers corrompus auraient pu endommager la console».
    Là, on a une double bêtise : la protection se fiche des données de la ROM. Il n'y a pas de vérification quelconque. Sur les jeux SNES, il y a bien en checksum, mais celui-ci n'est pas utilisé.
    Ensuite, il n'est pas possible d'endommager la console avec un code quelconque. Si la ROM est corrompue, le jeu plantera, ou affichera des données aberrantes.

    La première console a avoir une signature électronique était la Xbox. Toutes celles d'avant utilisaient d'autres méthodes de protection.
     
  10. DDPAlphaTiger1

    DDPAlphaTiger1 Membre

    Inscrit le :
    2 Avril 2013
    Messages :
    40
    Lieu:
    Ecosse
    Merci pour les détails !

    S'il s'agit de pinailler, j'utiliserais le mot "authentification" plutôt que "identification", ce qui est un mot plus puissant car il comprend le fait qu'il y a eu un mécanisme pour prouver cette identité (pas toujours vrai quand on parle d'"identification"). Je précise cela par rapport au passage suivant :

    Je suis d'accord, on n'aurait pas vraiment dû parler de signature et j'en suis désolé.

    Pour ne pas coller parfaitement aux définitions par contre, parmi les cryptographes (mon professeur le faisait parfois) il arrive d'utiliser le mot "signature" pour désigner un hash d'authentification. Un peu comme l'analogie que je donnais de la signature sur une feuille de papier sans écrire par-dessus le texte, c'est une authentification, mais après ça ne répond pas à toutes les propriétés de ce qu'on appelle normalement "signature" (notamment ça n'atteste pas de l'intégrité et c'est réutilisable, comme le CIC).

    C'est un peu pour ça qu'on a parlé de signature alors que ça ne correspond pas vraiment à la définition d'une "signature numérique". Mais encore une fois je suis d'accord qu'on aurait dû éviter.

    C'était dit de façon générale, en parlant de la sécurité sur les consoles. En fait à aucun moment Fred ne dit qu'on parle seulement de la NES, et peut-être as-tu été induit en erreur par les illustrations. J'avoue que j'ai hésité à changer car je me suis dit que quelqu'un penserait qu'on parle de la SNES, mais je me suis dit que ça permettait de mieux voir qu'on parle de (cartouches de) jeux vidéos que si je mettais une image de CD.

    Par contre, je ne suis pas d'accord du tout avec toi à propos du fait qu'une ROM corrompue ne peut pas endommager la console; c'est exactement comme ça que de nombreuses consoles ont été piratées, que ce soit la PS3, ou alors pour parler d'une console de Nintendo, la Wii (même s'il s'agissait plutôt d'une sauvegarde corrompue dans ce cas). Et de la même manière que ça permettait de jouer à n'importe quel jeu, il était facile d'effacer carrément le firmware de la console et donc de la rendre inutilisable.

    Non c'était l'Atari 7800, 15 années plus tôt ;) (en tout cas, pour le type de signature exact dont tu parles)

    En tout cas encore une fois merci pour ta réponse ! Je ne suis pas entièrement d'accord avec ce que tu dis mais je suis d'accord que le texte aurait pu être mieux rédigé pour éviter ce genre de confusion, je comprends bien le problème. On fera plus attention les prochaines fois, promis !
     
  11. fahrenheit451

    fahrenheit451 Ancien

    Inscrit le :
    3 Octobre 2015
    Messages :
    925
  12. Iridium

    Iridium Membre expérimenté

    Inscrit le :
    25 Mars 2010
    Messages :
    111
    Très bien ce dernier numéro, précis et concis. Depuis quelque temps, je suis convaincu que la mise en place d'un revenu universel, inconditionnel et décent issue du partage de la production de richesses est la meilleure voie à suivre pour faire face à la disparition du travail humain.

    Mais je subodore que l'idée va être extrêmement difficile à faire passer, même confrontés à des taux de chômage importants, tant l'idée de revenu sans travail est choquante dans la psyché générale (y compris chez ceux qui perdent/perdront leur job). Alors qu'il existe déjà de nombreuses formes de travail sans revenu (bénévolat, etc.). Décorréler travail et revenu, le grand défi...
     
  13. Trit'

    Trit' Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    19 Janvier 2010
    Messages :
    7 724
    Lieu:
    Montpellier (34).
    Oh, l’idée est quand même parvenue jusqu’à nos (trop) chers ministères, va pas croire ! Même s’ils restent égaux à eux-mêmes, en faisant exprès d’ignorer que, tel que proposé, le RdB remplacerait toutes les allocations et autres aides actuellement empilées comme un millefeuille ; sachant que les calculs faits par ceux qui promeuvent le RdB disent que ce serait viable. J’espère car je peux pas vérifier, là.

    Personnellement, et surtout depuis la vidéo d’Usul qui m’a fait découvrir ce concept, il y a quelques mois, je me dis aussi qu’il était plus que temps de changer de paradigme (et, accessoirement, ça m’a fait prendre conscience du caractère fondamentalement eugéniste et abominable de l’expression « gagner sa vie » : comme s’il fallait mériter d’être en vie, alors que personne n’a demandé à naître, à la base !). On est dans ce paradoxe qui veut qu’il faudrait absolument que tout le monde ait un emploi rémunéré (et reçoive donc de l’argent en fonction de ça), alors que dans le même temps, on fait tout pour « se libérer » du travail, donc de l’emploi – expression qui prend tout son sens quand on sait qu’étymologiquement, « travail » signifie « torture ». Et puis, qu’est-ce qu’un travail et un non-travail ? L’exemple du tondeur de pelouse de la vidéo montre bien qu’aucune activité n’est un travail par elle-même (ou le contraire). Dans ce cas, étant bénévole dans des assos loi 1901 et bêta-lecteur pour un roman en ligne en cours de parution (et pour Blind Spot avant ça), je peux dire que je travaille, mais le bénévolat n’est malheureusement pas reconnu comme un « vrai » travail salarié et tout, et tout. Flûte, alors ! Et pourtant, en seulement 31 ans et demi, je pense avoir eu plus d’expériences diverses que bien des gens en carrière dans toute leur vie…

    Donc, sans parler de la question des 500 personnes possédant autant que les 3,5 milliards les plus pauvres, on se retrouve avec de plus en plus de gens « libérés » (généralement malgré eux) de leur emploi ; mais en même temps, nos (toujours trop) chers gouvernants pratiquent la lutte contre le chômage en la confondant avec la lutte contre les chômeurs, accusant ces derniers d’être responsables de ce qu’ils ont en fait subi et de de mener l’Univers à sa perte ou que sais-je encore (mais on sera tous sauvés si on a, tous les 7 milliards d’humains, un boulot, yay !). Sauf que, si on prend le temps de réfléchir (hou, le vilain mot !), non seulement il ne peut pas y avoir de boulot pérenne pour 7 milliards de personnes, mais tenir à tout prix à les mettre au boulot (et dans quel but, exactement ?) est proprement absurde et impossible à réaliser, de toute manière.
    Alors, on fait quoi pour les éternels laissés-pour-compte ? On les tue parce qu’ils ne servent à rien (ah, il faut servir à quelque chose ? Première nouvelle ! C’est écrit où, dites-moi ?) ? On les enfonce encore plus en les punissant de pas avoir eu autant de chance que d’autres ou simplement de ne pas vouloir suivre les règles d’un jeu devenu autant absurde qu’à l’agonie ? Ou on passe au revenu de base et il n’y aura – au moins – plus à culpabiliser de ne pas être « actif ».
     
  14. fahrenheit451

    fahrenheit451 Ancien

    Inscrit le :
    3 Octobre 2015
    Messages :
    925

    On les laisse crever à petit feu : il ne faut pas que les chômeurs disparaissent (de quelque manière que ce soit), sinon :
    1) les braves gens ne pourraient plus pester contre ces profiteurs de chômeurs qui usent et abusent du système
    2) les travailleurs n'auraient plus cette angoisse visible et présente du chômage, et par conséquent ne seraient plus prêts à accepter une nouvelle "avancée sociale" qui va détricoter leurs droits un peut plus
    3) s'il n'y a plus personne à sauver, à quoi servent les politiques, à part prendre l'argent et se repaître sur le dos du peuple ?
     
  15. nicron

    nicron Membre expérimenté

    Inscrit le :
    2 Juillet 2009
    Messages :
    288
    Lieu:
    0x000146CC
    Comme quoi, l'informatique mène aussi à la philosophie :clin:

    Je serais assez d'accord avec ça, notre existence-même nous donne le droit d'exister par quels que moyens que ce soit, mais je suis plus réticent au fait qu'une entité toute puissante décide des revenues de tout le monde (je crois qu'un truc similaire s'est fait à une époque, dans certains pays et cela n'a pas été terrible :( ).
     
  16. Trit'

    Trit' Vieux d'la vieille

    Inscrit le :
    19 Janvier 2010
    Messages :
    7 724
    Lieu:
    Montpellier (34).
    Forcément, il y a toujours des ratés, au début…

    Entité toute puissante ? C’est sûr que je n’ai fait que survoler le sujet (moi et les secrets de l’économie… :o ), mais tu entends quoi par cette expression ? Le ministère à qui ça échoirait ?
     
  17. nicron

    nicron Membre expérimenté

    Inscrit le :
    2 Juillet 2009
    Messages :
    288
    Lieu:
    0x000146CC
    T'inquiète, je ne suis pas économiste non plus :clin: mais ce que j'entends par là c'est que mon instinct et ma petite expérience me disent qu'un système centralisé de cette manière sent franchement mauvais : dans le genre à la "Minority Report" :dubitatif:
     
  18. Eldon Tyrell

    Eldon Tyrell Ancien

    Inscrit le :
    4 Mars 2013
    Messages :
    841
    Lieu:
    Fontainebleau
    Sur un peu ce sujet, voir (en replay) la mini série Trepalium sur Arte (6 episodes). C'est pas top niveau acting, mais on pardonne c'est une série de SF française, et c'est si rare.
     
  19. Junichi

    Junichi Membre expérimenté

    Inscrit le :
    3 Juin 2012
    Messages :
    348
    Lieu:
    Douai
    Encore très bien cette émission, toujours un régal.

    Une bonne partie de l'humanité a l'imagination d'un veau mort: Si on lui donne du temps libre au lieu d'aller au taffe, elle saura pas quoi en faire...et ça va mal finir.

    Alors pour lui faire passer le temps et s'occuper, on pourrait lui faire bouger du papier ds un bureau dans un immeuble marqué RSI, CRAM ou Préfecture...Oh Wait!? :D
     
  20. Rinkio

    Rinkio リンキョ

    Inscrit le :
    5 Août 2009
    Messages :
    55 137
    Lieu:
    @RinkioJTop
    En 2080, on en est encore au GPS

    Galliléo n'est toujours pas opérationnel ?