1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Réactions sur les derniers films que vous avez vus

Discussion dans 'Ciné' démarrée par diez979, 7 Juin 2008.

  1. Nabmed

    Nabmed Être de lumière

    Inscrit le :
    6 Septembre 2010
    Messages :
    10 095
    Lieu:
    Morbihan (Bretagne)
    Pardon pour La Coline à des yeux, je me suis très mal exprimé et je n'aurais pas du, enfin j'ai souvent l'habitude d'entendre certains mots employés comme insultes, donc c'est venu tout seul :o.


    6 Destins (1942) :

    Film dramatique réalisé par Julien Duvivier (Marie-Octobre). Avec Henry Fonda, Charles Laughton, Edward G. Robinson (Les Dix Commandements 1956), etc.

    Synopsis :

    6 personnes différentes portent l'une après l'autre, un mystérieux costume qui change radicalement leur vie.

    Alors la je rends les armes, le concept est très intéressant, l'intrigue est originale, le casting est vraiment bon, ....

    Mais le long métrage contient beaucoup trop de longueurs, surtout arrivé dans la seconde moitié. Ce qui fait que l'on a malheureusement envie soit de décrocher, soit de s'endormir.

    Enfin ça reste une bonne curiosité à voir pour les plus courageux ou les plus intéressés.

    5/10.


    Payback (1999) :

    Thriller réalisé par Brian Helgeland (42). Avec Mel Gibson, James Coburn, Lucy Liu , Bill Duke, etc.

    Synopsis :

    Après avoir réussi un casse contre la mafia Chinoise et emporté la somme de 130 000 dollars, Porter (Mel Gibson) est trahis et laissé par son collègue Val Resnik (Gregg Henry) qui s'empare du butin qui lui permet d'intégrer un puissant gang mafieux. Mais quelques temps plus tard, Porter refait surface et assassine un par un, les membres du gang pour les forcer à lui donner 70 000 dollars.

    Un bon film qui ne fait vraiment pas dans la finesse, avec bon nombre de bonnes têtes connues que l'on retrouve avec plaisir.

    L'intrigue tourne autour de Mel Gibson qui cherche à obtenir son blé qui est vraiment une somme dérisoire pour tout mafieux qui se respecte.
    Avec cet entêtement ridicule des mafieux qui ne veulent pas le payer, bref si vous aimez les gunfights, vous êtes servis :).

    La réalisation est assez bonne et efficace. Avec la musique de Chris Boordman qui accompagne bien les nombreuses scènes d'action du film.

    Un bon long métrage qui ne renouvelle pas son genre mais qui fera le job le temps d'une soirée.

    6/10.
     
  2. jeje829

    jeje829 Souffle divin

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    31 642
    Lieu:
    Strasbourg
    6/10 sur Payback ? T'est dur, quand même... :D
    Tu as vu quelle version ? La cinéma classique où la straight up, la director's cut ?
    En tout cas c'est un de ces films que j'adore.
    La version classique, cinéma, détourne les ficelles du genre avec justement des enjeux ridicules et les conséquences improbables, et un personnage, Porter, totalement désabusé. On est presque dans la comédie noire. La version DC est bien plus sombre et modifie quelques trucs, dont la personnalité de Porter qui, par quelques scènes bien dures, devient un véritable enfoiré.

    Mon avis ici de la version DC où je parles des changements.
     
  3. Nabmed

    Nabmed Être de lumière

    Inscrit le :
    6 Septembre 2010
    Messages :
    10 095
    Lieu:
    Morbihan (Bretagne)
    A mon avis, c'était la version cinéma, à la télé on voit rarement les versions DC ou des réalisateurs.
     
  4. Dr Bob Kelso

    Dr Bob Kelso Écho céleste

    Inscrit le :
    26 Mars 2008
    Messages :
    27 489
    Fragile

    Venant de finir un livre sur l'analyse de la saga Silent Hill, j'ai noté un petit paquet de films « inspirés par » ou « qui ont inspiré » les 4 premiers jeux. Du coup je commence mon parcours avec Fragile, un film dont je n'avait jamais entendu parler.

    Pour résumer l'histoire sommairement :
    suite à un gros accident, un hôpital pour enfants est à moitié dévasté. En attendant plus de moyens pour tout transférer ailleurs, il y a quand même une équipe réduite (2 infirmières et 2 médecins) qui reste sur place pour s'occuper de 8 enfants qui sont resté. Mais comme par hasard, il commence à se passer des choses étranges. Pendant une nuit, un des enfants subit une double fracture du tibia, alors qu'il était simplement en train de dormir. L'infirmière de garde commence à flipper, puis démissionne peu après. Du coup une nouvelle infirmière est appelé en remplacement (l'héroïne du film) et s'aperçoit elle aussi que quelque chose d'étrange rode. Les enfants lui parlent d'une certaine Charlotte, une « fille mécanique » qui ferait office de croque-mitaine.
    Ah, et pour couronner le tout, cet hôpital de 2 étages a condamné son 2e étage il y a plus de 40 ans. Du coup, ça aussi c'est bizarre.

    Un hôpital à moitié désaffecté, des enfants, un endroit assez reculé, tous les éléments pour un film qui va me plaire. Et effectivement, il est bien sympa. L'ambiance d'hôpital, les décors de certains passages, il y a bien un petit côté Silent Hill sur certaines scène (notamment la fin). Je suis juste un peu déçu qu'au final il soit plus fantastique que psychologique.

    On pourrait essayer de voir tout ça comme un tourment psychologique dans l'esprit de l'héroïne. Elle pourrait traverser ces épreuves pour revivre l'erreur dont elle parle à plusieurs moment dans le film. Cependant, beaucoup de scènes ne collent pas à cette vision de l'œuvre, du coup l'interprétation autre que fantastique devient difficile. C'est dommage.
     
  5. JESUS

    JESUS Être de lumière

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    10 696
    Lieu:
    Nantes
    Je suis assez perplexe sur La Tour Sombre car bien que je n’ai pas encore lu les livres, et bien que le film soit bien trop court et ne fait que survoler la saga tout en ayant un début/milieu/fin, et qu’il fasse plus pilote de série télé que film et que Matthew cachetonne à fond ben j’ai passé un moment pas si désagréable, nettement mieux que Valerian par exemple.
     
  6. jeje829

    jeje829 Souffle divin

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    31 642
    Lieu:
    Strasbourg
    La cité de la violence (Città Violenta, Sergio Sollima, 1970): [​IMG]

    trailer


    6/10

    Les années 70 sont réputées pour leurs polars. Personnellement j'aime beaucoup les films policiers de cette époque, cette ambiance particulière. Nous avons donc la moustache avec, derrière, son Charles Bronson. Lui, c'est Jeff Heston. Tueur professionnel qui, lors d'une ballade avec sa chère et tendre Vanessa, jouée par l’enivrante Jill Ireland, se retrouve poursuivi. Poursuite où il se fera blessé et se retrouvera en prison. Une fois sorti, il n'a qu'une envie: Se venger et retrouver Vanessa.
    Disons le tout de suite, je n'ai pas été totalement séduis. Le film s'ouvre pourtant sur une très bonne course poursuite, inspirée de Bullit, rythmée uniquement par le bruit des moteurs. On notera aussi une excellente scène dans un ascenseur, sans trop en dévoiler. L'histoire est classique, mais efficace. Malheureusement, j'ai eu beaucoup de mal avec le rythme. Je ne suis pas allergique aux films qui prennent leur temps, mais ici il y a comme un décalage avec ce que le film veut raconter et sa manière de le faire. Il s'y passe énormément de choses qui semblent inutiles, des longueurs, des flashback pas forcément intéressants... Le film a réussi à me faire décrocher quelques fois, et je me suis même surpris à m'ennuyer parfois. Dommage.

    Polisse (Maïwenn, 2011): [​IMG]

    trailer

    8/10

    Je préfère le dire tout de suite, je ne suis clairement pas le public visé. Les films qui visent l'ultra-réalisme sur le milieu policier ne sont pas ma tasse de thé, je ne connais pas la réalisatrice si ce n'est que de nom, et je suis bien plus Metal que Rap, donc ce n'est JoeyStarr qui m'a attiré non plus. Mais je suis de nature curieuse en ce qui concerne le cinéma, et le film est auréolé d'une très bonne réputation. Du coup, je plonge. Et même si je n'en sors pas totalement convaincu, le film a des arguments. Assez pour que je le qualifie dans la catégorie des bons films. Classement purement personnel, bien entendu.
    Une jeune photographe est envoyée dans une unité de la BPM (brigade de protection des mineurs) afin d'y réaliser un documentaire photo. Nous allons donc suivre au jour le jour le quotidien de cette brigade en même temps qu'elle. Le premier bon point, c'est que Maïwenn arrive à rendre ses personnages très humains, très vrais. On évite nombre de clichés du cinéma: Le gentil flic, le vrai pourri, celui sur le fil du rasoir... Non, ici ils sont globalement honnêtes, mais ont leurs failles d'humains, leurs propres problèmes de vraies réactions. Ensuite, comme deuxième bon point, le film tape là où ça fait mal, sur la réalité, en brassant de nombreux cas de figures que ces policiers peuvent rencontrer, du plus sordide au plus ridicule. Tout y passe, du viol à la prostitution, de la misère à l'exploitation. Un portrait réaliste de notre société très convaincant.
    Vous allez me dire: deux points forts, c'est peu quand même, non ? Oui... Et non. Oui s'ils avaient été triviaux, sans importance au regard du reste du film, où encore mis en face à bien trop de défauts. Mais ce n'est pas le cas ici. Dans le camp des défauts, nous avons... Quelques longueurs, surtout sur des passages peut être pas importants, mais qui rallonges le film de manière non nécessaire. Ensuite, le spectre des affaires, assez large pour donner une bonne idée du quotidien de ces flics, l'est peut être un peu trop pour un film de deux heures. Hormis le quotidien de ces flics, le film sauter un peu trop souvent du coq à l’âne, sans véritable fil conducteur (en terme d'affaires). Et enfin la mise en scène, dans son soucis de réalisme, s'avère assez plate.
    Alors ouais. La liste des défauts et bien plus longue que la liste des qualités. Mais en fin de compte ils n'ont que peu d'importance devant ce film puissant, qui prend aux tripes.
     
  7. Nabmed

    Nabmed Être de lumière

    Inscrit le :
    6 Septembre 2010
    Messages :
    10 095
    Lieu:
    Morbihan (Bretagne)
    Indian Palace (2011) :

    Comédie dramatique réalisée par John Madden. Avec Maggie Smith (saga Harry Potter), Judi Dench (saga James Bond), Dev Patel (Slumdog Millionaire), Tom Wilkinson (Lone Ranger), Ronald Pickup (Mission), etc.

    Synopsis :

    Un petit groupe de retraités britanniques décident d'investir toutes leurs économies et leur retraite dans un Palace se trouvant en Inde. Mais à leur arrivée, l'établissement est loin d'être aux normes et sont embarqués dans une longue série de problèmes. Et malgré les différences entre Indien et britannique, les retraités trouvent facilement leurs marques et s'intègrent peu à peu à la population locale.

    Une excellente comédie qui non content de faire facilement rire le spectateur, offre à ce dernier une belle découverte de l'Inde tout en montrant les diverses difficultés actuelles que rencontrent constamment les habitants.

    Au début, on a droit à tous les clichés possibles, la retraitée insupportable et raciste, les râleurs, la mère ultra possessive et prête à tous les moyens pour marier de force son fils, le dragueur de service, etc. Et puis cela se transforme lentement et surement, avec les retraités et les indiens qui s'entraident mutuellement et font face aux multiples surprises qui s'enchaînent progressivement.

    Les acteurs et les figurants sont vraiment excellents, enfin avec Maggie Smith et Judi Dench, je me demande comment le réalisateur aurait pu se foirer ? Et fort heureusement, il a su parfaitement les exploiter, tout comme c'est le cas pour les autres membres du casting.

    La réalisation est impeccable, on a droit une belle découverte et une parfaite photographie de l'Inde moderne.

    La musique de Thomas Newman avec le mixage de Simon Rhode (II), est splendide et s'avère un vrai plaisir pour les oreilles.

    Bref un très bon long métrage qui ravira tous les publics ou presque (enfin on peut râler pour quelques longueurs et un peu trop de romance, mais rien de bien méchant à critiquer).

    9/10.
     
  8. diez979

    diez979 Véritable ancien

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    4 076
    Lieu:
    Neverland (ou paris...)
    Naked
    Comédie américaine sur le même principe que Un jour sans fin, le film divertie de temps à autre. Amusant. Un film Netflix only.

    Mindhorn
    C'est la bonne surprise origine Netflix. Une comédie anglaise décalée qui sent bon les 80's. On suit une vieille star du petit ecran revenir sur le devant de la scène pour assister la police dans une enquête de meurtre. Le personnage principal est excellent, la galerie de seconds roles est également réussite. Le haut du catalogue made by Netflix.

    Special correspondants
    Ricky Gervais remake notre "envoyés très spéciaux". Si comme Naked on arrive à s'amuser, c'est une comédie relativement plate et sans ambition qu'on nous sert. C'est aussi mal écrit que mal monté. Très souvent, les comédiens ne mettent pas d'intentions dans leur jeu. Ce qui au rapidement donne un arriere gout de cachetonnage à peine emballé. Une autre prod Netflix.
     
  9. eRAT

    eRAT Très ancien

    Inscrit le :
    25 Septembre 2011
    Messages :
    1 585
    J'en profite pour faire de la pub pour Naked (1993), excellent film de Mike Leigh.
     
    ericmas aime votre message.
  10. Nabmed

    Nabmed Être de lumière

    Inscrit le :
    6 Septembre 2010
    Messages :
    10 095
    Lieu:
    Morbihan (Bretagne)
    Okja (2017) :

    Film qui mélange SF, drame et aventure réalisé par John-Ho Bong. Avec Seo-Hyun Ahn, Tilda Swinton (Docteur Strange), Jake Gyllenhaal (La Rage au Ventre), Paul Dano (Little Miss Sunshine), etc.

    Synopsis :

    Lucy Mirando (Tilda Swinton) qui a repris la multinationale du même nom, lance un vaste projet de Super Cochon, en confiant des porcelets génétiquement modifiés à divers éleveurs de plusieurs pays. 10 ans plus tard, la jeune Mija (Seo-Hyun Ahn) qui a grandis avec son cochon Okja, voit arriver le Dr Johnny Wylcox (Jake Gyllenhaal) qui emmène l'animal vers New York pour le concours mis en place par l'entreprise. Mija ayant refusée de confier Okja au Docteur, décide de le retrouver pour le ramener chez elle mais tombe sur un groupe d'écologistes qui veut aussi s'emparer de l'animal.

    Cela va bien être difficile de trouver un film qui surpasse ce chef d'oeuvre, pour cette année. Décidément après le raz de marée Dernier Train pour Busan, les Sud-Coréens enchaînent les excellentes surprises.

    L'intrigue est solide, profonde et riche en rebondissements. Et offre surtout une vraie réflexion sur notre mode de consommation alimentaire. Perso je pourrais envisager de ne plus manger de viande, mais avec beaucoup de difficultés. Rien d'insurmontable, c'est juste que l'on est malheureusement de gros amateurs de viande dans ma famille.

    Les acteurs/actrices et les figurants sont excellents, surtout pour le double rôle de Tilda Swinton. J'ai bien aimé voir Jake Gyllenhaal qui est dépeint dans ce film comme une très mauvaise personne. Mais c'est surtout la jeune actrice Seo-Hyun Ahn qui s'avère la plus surprenante, elle a vraiment un bel avenir cette petite.

    La réalisation est excellente tout comme la musique de Jaeil Jung.

    Okja est au final une excellente découverte qui ne demande qu'à l'être. Merci Netflix et pas merci stupide Festival de Cannes.

    9/10.


    Evil Dead 3 : l'armée des Ténèbres (1993) :

    Film d'horreur-comédie et d'action réalisé par Sam Raimi. Avec Bruce Campbell, Embeth Davidtz (La Liste de Schindler), Bridget Fonda (Le Baiser Mortel du Dragon), ....

    Synopsis :

    Transporté en l'an 1300, Ash bien qu'étant l'Elu de la prophétie est capturé par le Seigneur Arthur et ses hommes. Arrivé dans un Château, Ash est jeté dans un puits mais parvient à en sortir. L'alchimiste propose un échange, si Ash parvient à retrouver le Necronomicon, il pourra rentrer dans son époque. Malheureusement, Ash provoque malgré lui, la résurrection de l'Armée des Ténèbres, commandée par lui-même.

    Le meilleur film de la trilogie tout simplement. C'est hilarant à souhait, y a moins de gore et le long métrage est blindé de références.

    L'histoire contient de nombreux anachronismes, en commençant par le protagoniste qui est capable de tirer indéfiniment sans presque jamais recharger, avec une carabine qui ne contient que 2 cartouches :p.

    Coté casting, toute l'équipe, figurants y compris, se sont faits largement plaisir à l'époque et ça se voit. Bruce Campbell dans son double rôle, est plus maladroit, badasse, méchant et charismatique, que jamais.

    Surtout avec de nombreuses punchlines pouvant rivaliser avec celles de Last Action Héro :
    La réalisation laisse un peu à désirer au début mais ce n'est point un mal. Surtout quand on nous offre, la plus hilarante armée de Squelettes jamais vue et jamais revue nulle part ailleurs.

    Les Squelettes c'est vraiment la grande force du film, ils sont géniaux et complètement stupides aussi. Et on adore vite voir leur tronche à chaque fois que ça tourne au vinaigre pour eux.

    La musique de Joseph LoDuca et de Danny Elfman est parfaite et est tout aussi épique que le film entier.

    Bref c'est une tuerie, à voir ou revoir d'urgence.

    9/10.
     
  11. Linsky

    Linsky Cosmodérator

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    31 172
    Lieu:
    se gratte l'oreille avec ses pattes posterieures (
    Non.
    Jamais.
    :p

    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]

    La vache, ça me donne même envie de remater le remake du 1/2 qui prend bien le sens du terme "horrifique" à la lettre. ^^

    [​IMG]
     
    Dernière édition: 14 Août 2017
  12. jeje829

    jeje829 Souffle divin

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    31 642
    Lieu:
    Strasbourg
    Dans le genre équilibré le deuxième est clairement le meilleur. L'équilibre entre horreur et humour est juste parfait, avec ce qu'il faut de mindfuck.
     
  13. diez979

    diez979 Véritable ancien

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    4 076
    Lieu:
    Neverland (ou paris...)
    Disons que comme pour le cinéma Espagnol, Italien ou encore Danois, se sont parmis les meileurs films qui filtrent jusqu'à chez nous. A côté, il y a une bonne dose de déchets. ^^

    Sans sa sélection au Festival de Cannes, le film n'aurait pas autant fait parler de lui. Pour le coup il ne faut pas en faire une génaralité. Une partie du milieu a été méprisable et a tout fait pour ternir la réputation et légitimité du film, mais malgré tout cela, c'est le premier film Netflix à être cité dans un festival en France. Pas tout n'est à jeter.
     
  14. JESUS

    JESUS Être de lumière

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    10 696
    Lieu:
    Nantes
    Bon ben je viens enfin de voir Split. Bon bon bon boulot de Shyamalan, par contre dommage de parler de 23 personnalités vu qu’on en voit 8 si j’ai bien compté. Ça reste impressionnant (mais rien de surprenant vu le talent de McAvoy). Clairement dans la trempe de ses premiers films. Et pis cette fin :coeur:
     
  15. Dr Bob Kelso

    Dr Bob Kelso Écho céleste

    Inscrit le :
    26 Mars 2008
    Messages :
    27 489
    Saint Ange

    Toujours dans mon marathon « films Silenthillesques », je me suis fait ce film hier soir. J'avoue avoir eu une très légère appréhension quant au fait que ce soit une production française. Ne connaissant aucun film de ce genre réalisé chez nous, je m'attendais à quelque chose d'un peu maladroit, incomplet, essayant de copier des productions asiatiques/US. Comme je me trompais !

    Fin des années 50, un vieil orphelinat décrépit nommé Saint Ange. Un soir, un petit se tue de façon étrange. Suite à ça, il est décidé de fermer l'orphelinat. Anna est alors engagée pour nettoyer cet immense orphelinat désormais désert. Enfin, pas tout à fait désert puisqu'il reste la gouvernante de Saint Ange, ainsi qu'une orpheline, d'une vingtaine/trentaine d'années, très mystérieuse prénommée Judith.
    Et là, il se passe des choses étranges que je ne vais pas dévoiler. Mais c'est bien dans l'esprit des Silent Hill.

    Alors là… Faut qu'on m'explique. Ce film est une vraie pépite, mais pourtant je vois qu'il est bien rabaissé un peu partout (1,6/5 sur Allociné ?!?). Des gens qui placent ça dans les films d'horreur et qui le jugent en tant que tel… Ça n'a aucun sens :dubitatif:
    En tout cas, moi j'ai vraiment adoré. L'ambiance est parfaite, pour comparer ça aux Silent Hill, on a vraiment le sentiment de progresser dans un des jeux.
    Côté histoire on est face à quelque chose combinant le psychologique et le fantastique, cocktail impeccable. Arrivé à la fin du film, on a l'impression de sortir d'un long rêve, et les interprétations sont multiples.
    En essayant d'analyser tout ce qu'on vient de vivre, certains points restent très mystérieux et difficile à relier entre eux.

    La thématique de l'eau et de la tuyauterie, par exemple. Les scènes sont très appuyées, mais pourtant j'ai du mal à faire le rapport avec le reste. Peut-être la tuyauterie symboliserait « la tuyauterie » d'Anna qui fonctionne différemment vu qu'elle est enceinte ? Ça me parait partir trop loin…

    À la toute fin, dans un gros plan on voit que Judith a les yeux vairons. Qu'est-ce que ça signifie ? Deux personnalités ? Anna n'était qu'une invention de Judith qui la voit depuis qu'elle ne prend plus ses médicaments ? Ça ne collerait pas avec tout le passé d'Anna, pourquoi on nous exposerait son histoire de grossesse, de viol, etc ?

    Mais toutes ces questions, toutes ces possibilités, toutes ces interprétations, font que j'admire ce film.
    Pour la technique, la réalisation est excellente, je n'ai pas noté un faux pas. Par contre -et je pense que c'est un peu inhérent aux films français-, le son des dialogues est parfois assez mauvais. Dans certaines scènes, je n'ai pas compris une phrase sur trois, le son n'étant pas assez clair et les comédiennes (Judith et la gouvernante) n'articulant pas assez. Mais bon, heureusement rien de primordial dans ces dialogues.

    Donc pour résumer, grosse surprise, gros coup de cœur. Si vous kiffez les ambiances mystérieuses (le film est posé, lent, ne vous attendez pas à de l'action), et les scénarios à interprétations diverses, foncez sans réfléchir.
     
    Ray aime votre message.
  16. Ray

    Ray Être de lumière

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    10 441
    Lieu:
    Longjumeau
    Dire que je suis tombé sur ce film par hasard, à la base on devais aller voir shrek 2 avec des potes, mais il manquais deux place dans la salle, alors avec un pote ont s'est "sacrifié" et on est allé voir ce film à la place sans savoir de quoi ça parlais (soit on avais déjà vu les autres films, soit on avais vraiment un gros appriori négatifs sur eux alors on a préféré la surprise totale). Passé l'intro qui nous a bien fait comprendre que ça allais pas être la même ambiance que Shrek, on s'est bien immergé dans l'ambiance et on a kiffé.

    Mon seul reproche sur ce film c'est qu'il est trop proche du film l'Orphelinat (qui de mémoire est sorti avant Saint-Ange en Espagne mais après Saint-Ange en France).
    Par contre il a une direction artistique tellement différente que ça vaut le coup de voir les deux films.
     
  17. jeje829

    jeje829 Souffle divin

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    31 642
    Lieu:
    Strasbourg
    En tout cas ça donne envie.
     
  18. SPGK

    SPGK SPAWNGOKU

    Inscrit le :
    11 Octobre 2007
    Messages :
    14 627
    Lieu:
    Chez moi / FBX V6
    quand on additionne un anime des nineties, avec le ton cru des dernieres production de la branche anime de la warner , cela donne BATMAN & HARLEY QUINN.

    sur cette nouvelle production du caped crusader, ils ont voulu revisiter le monde de batman the animated, avec un certain brio, ont y retrouve bien le style graphique cher à nos années 90, un peu réactualisé (plutôt dans la veine du style de la ligue de la justice, saison 2/3, quand on remarque les grandes oreilles du masque du dark knight) avec les techniques d'animation actuelle, au début cela jure un peu à l'oeil mais l'on s'y fait. pour ce qui est du ton cru, il est sur que l'on ne va pas y trouver des dialogues lisse de l'ancienne série mais plutôt un language assez fleuri, et des allusions sur "la chose" assez explicite.

    coté doublage, le doubleur attitré de batman depuis les 90's n'a pas repris du service, ayant laissé sa place à celui qui double "supe" depuis un paquet d'année (doubleur de stan smith d'american dad) ce qui est d'ailleurs assez déroutant quand on fait une fixette sur sa voix. pour le reste du cast, les doubleurs respectifs des protagonistes sont toujours là.

    au niveau cast on y retrouve donc, batman, dick grayson aka nightwing, harley quinn, et poison ivy pour les principaux, le speech du film : batman et nightwing se retrouvent a devoir faire équipe avec harley quinn pour trouver poison ivy, qui projette, avec un allié ressemblant à la creature du marais, de changer tout les etres vivants organiques de la planète en plante, à son image (oui l'originalité, est de mise).

    question rythme de narration, cela va a une cadence assez rapide, avec quelques repliques bien comiques ou graveleuses, et des références d'onomatopées graphiques au batman de 64, on se surprend a rire mais surtout on est amusé par la loufoquerie et le jeu d'harley qui, avec la liberté du ton adulte des dialogues, lui rend toute sa folie, qui aurait du être sien dans l'animé de 90 (on va dire qu'harley est bien plus femme dans cet anime que dans l'ancien) , et qui ponctue assez bien le rythme narratif.

    par contre pour ce qui est du final, il ne faut pas s'attendre à une fin mirobolante... pour ceux qui connaissent l'anime DC nation et les fins gaguesques, il faudra plutôt miser sur cette dernière, sans compter la petite séquence post générique, qui franchement n'apporte rien de plus.

    au final on passe un bon moment sans que cet anime nous marque plus que les derniers comme year one, dark knight return ou killing joke.
     
  19. Dr Bob Kelso

    Dr Bob Kelso Écho céleste

    Inscrit le :
    26 Mars 2008
    Messages :
    27 489
    Ha ha, effectivement, c'est clair :D

    Je ne l'ai toujours pas vu, ce film ! Je vais peut-être l'intégrer dans mon marathon.

    Connaissant un peu tes goûts, je suis quasiment sûr que tu aimerais beaucoup :)
     
  20. kakaluto

    kakaluto Ancien

    Inscrit le :
    22 Juin 2008
    Messages :
    578
    Lieu:
    /undercity
    j'ai des vagues souvenirs des 2 premiers mais le 3 ne devrait meme pas etre un evil dead .. c'est une parodie .. le coté effrayant horreur a completement disparu pour du gore et un coté decalé qui n'a rien a faire la
    c'est comme mettre mr bean a la place de frodon dans le dernier volet du sda :)